Ecoutez Radio Sputnik
    La police belge

    Un réfugié irakien interpellé en Belgique pour un lien présumé avec Daech

    © REUTERS / Yves Herman
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    9212
    S'abonner

    Des écoutes téléphoniques et des perquisitions ont convaincu les services secrets belges des liens entre un demandeur d'asile irakien et des individus soupçonnés d'activités terroristes.

    Un réfugié irakien soupçonné d’être lié à l’organisation terroriste Etat islamique (EI, Daech) a été interpellé au centre d'hébergement des demandeurs d'asile dans la ville belge de Jumet (Charleroi), rapportent mercredi les médias locaux. 

    Un certain Bassman A., un Irakien d’une quarantaine d’années, faisait l’objet d’une enquête depuis son arrivée en Belgique en mai dernier. Des écoutes téléphoniques ont démontré qu’il était en lien avec des individus soupçonnés d'activités terroristes et surveillés par la Sûreté de l’Etat. 

    Sur une caméra découverte lors d'une perquisition, on a découvert des images où on voyait Bassman A, habillé en djihadiste, poser devant un drapeau de l’Etat islamique. En outre, un drapeau de Daech a été retrouvé dans les effets personnels qu’il conservait au centre d'hébergement. L'interpellé a prétendu que son accoutrement de djihadiste lui avait servi à éviter des ennuis en Irak.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Daech "européanise" l'entraînement de ses recrues
    Attentats de Paris: trois logements identifiés en Belgique
    Un suspect inculpé pour terrorisme en Belgique
    Tags:
    djihadisme, demandeurs d'asile, Etat islamique, Irak, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik