Ecoutez Radio Sputnik
    Les USA défient à nouveaux la Chine

    Les USA défient à nouveau la Chine

    © REUTERS / US Navy
    International
    URL courte
    43462

    Le destroyer américain USS Curtis Wilbur a entamé une patrouille aux environs d'une île revendiquée par Pékin en mer de Chine méridionale.

    Dans le cadre d'une opération visant à protéger "le principe de la liberté de navigation" en mer de Chine méridionale, le destroyer s'est approché de l'île de Triton, dans l'archipel des îles Paracels, à une distance de 12 milles nautiques, apprend-on du Wall Street Journal.

    L'opération consiste en une série de manœuvres des bâtiments de guerre de la marine américaine visant à faire face aux " revendications excessives" de la Chine, du Vietnam et de l'île de Taiwan à l'égard des eaux de l'archipel, fait savoir le journal.

    Les forces navales américaines ont envoyé le Curtis Wilbur patrouiller le secteur sans prévenir préalablement aucun des prétendants aux îles en question. La patrouille a duré environ 3 heures, et aucun navire de la marine chinoise n'a été détecté dans la zone des manœuvres du destroyer américain.

    Ce n'est pas le premier incident de ce type dans la région. En octobre 2015, les Etats-Unis ont envoyé leur destroyer en mer de Chine méridionale à proximité des îles de Nansha (Spratleys), que la Chine considère comme siennes. Le ministère chinois des Affaires étrangères avait alors adressé une note de protestation aux Etats-Unis déclarant que de telles actions violaient la souveraineté de la Chine. Pour leur part, les Etats-Unis ont souligné qu'ils continueraient à naviguer partout où la législation internationale le leur permettait. Ainsi, Washington a laissé clairement entendre qu'il ne reconnaissait pas la souveraineté de la Chine sur ces  îles.

    Lire aussi:

    Washington vend des armes à Taïwan, Pékin proteste et menace de sanctions
    Les défis mondiaux au programme du forum de Davos
    Un tiers des compagnies pétrolières américaines risquent la faillite
    Tags:
    forces navales, bâtiments de guerre, USS Curtis Wilbur, Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik