Ecoutez Radio Sputnik
    Ces armes chinoises capables de paralyser la marine US

    Ces armes chinoises capables de paralyser la marine US

    © AFP 2019 PAP / ADAM WARZAWA
    International
    URL courte
    3117911

    La Chine dispose de nombreuses armes qu'elle peut utiliser contre les États-Unis dans le cadre d'une confrontation maritime et ainsi paralyser la marine américaine, rapporte The National Interest.

    S'il y avait maintenant un affrontement en mer entre la Chine et les Etats-Unis, Pékin utiliserait à la fois ses armes bien connues mais aussi celles qui le sont moins qui pourraient faire trembler Washington, estime la revue américaine National Interest.

    Premièrement, il s'agit des mines marines. La Chine dispose du plus grand nombre de ces armes en mesure de détruire des navires — selon certaines estimations, entre 80.000 et 100.000. Pékin n'a pas la possibilité de déployer toutes ses mines marines, ainsi elles sont principalement utilisées le long des frontières maritimes contestées. Cependant, même un nombre limité de mines peut provoquer des pertes énormes chez l'ennemi.

    La Chine dispose également d'un grand nombre de missiles aux différentes capacités. C'est toutefois le nombre de missiles chinois qui constitue la menace principale. Même les meilleurs systèmes américains de défense antimissile pourraient être impuissants contre ces derniers. Tout ce que la Chine devra faire en cas de conflit, c'est d'organiser un barrage massif de tirs de missiles, et les navires américains seront extrêmement gênés, note The National Interest.

    En outre, l'attention des experts militaires et des médias est récemment focalisée sur la possible émergence des armes antisatellites chinoises, qui peuvent être utilisées contre les appareils américains et les détruire en orbite. Là se pose la question de savoir si l'armée américaine pourrait mener une contre-attaque efficace sans ses systèmes modernes comme le GPS.

    Par ailleurs, malgré les graves tensions entre Washington et Pékin, le risque d'un véritable conflit est faible, souligne la revue.

    Lire aussi:

    La Russie rejoint la liste des pays capables d'anéantir la marine US
    Pékin dénonce la patrouille d'un destroyer US en mer de Chine méridionale
    Les USA défient à nouveau la Chine
    La Chine exhorte les USA à considérer Taïwan comme une partie de la RPC
    La Chine lance une réforme militaire d'envergure
    La Chine prévoit un nombre record de tirs spatiaux pour 2016
    Tags:
    missiles, mine, missiles mer-sol, missiles antisatellite, The National Interest, Washington, Pékin, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik