Ecoutez Radio Sputnik
    Un Su-34 russe

    Un autre avion russe dans le ciel syrien gêne la Turquie

    © Sputnik. Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)
    1613486218154

    Suite aux déclarations turques sur une prétendue violation de l'espace aérien turc par des avions russes, Moscou rejette catégoriquement toute allégation de la part de la Turquie.

    Aucune violation de l'espace aérien turc par l'aviation russe en Syrie n'a eu lieu, a déclaré samedi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    "Aucune violation de l'espace aérien turc par des avions des forces aérospatiales russes en Syrie n'a eu lieu. Les déclarations turques sur cette prétendue violation par un Su-34 russe sont de la pure propagande", a-t-il martelé.

    Les spécialistes turcs en matière de défense antiaérienne devraient être au courant que les radars contrôlant l'espace aérien peuvent enregistrer seulement l'altitude, la direction du vol et la vitesse, a rappelé également le porte-parole.

    "Aucun de ces radars n'est capable de déterminer le type ou bien à quel pays appartient tel ou tel avion, à la Russie ou à la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. C'est possible uniquement à condition qu'un contact visuel direct avec un autre avion ait lieu, mais ce n'est pas le cas".

    Recep Tayyip Erdogan
    © REUTERS/ Presidential Palace Press Office

    Il a ajouté que ni la défense anti-aérienne russe en Syrie, ni les radars syriens qui contrôlent l'espace aérien de la Syrie n'ont signalé de violation de la frontière syro-turque. "Sans parler du fait que cela fait déjà longtemps qu'il n'y a plus aucun contact vocal du côté turc avec nos pilotes ", a expliqué M.Konachenkov.

    Plus tôt, aujourd'hui, le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré qu'un avion de combat des forces aérospatiales russes a violé l'espace aérien de la Turquie, en exhortant la Russie de cesser ces violations.

    A cet égard, le ministère a convoqué l'ambassadeur russe à Ankara.

    Le 24 novembre, les militaires turques ont abattu un avion russe Su-24, en déclarant qu'il aurait violé l'espace aérien du pays près de sa frontière avec la Syrie. Selon le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait à une altitude de 6.000 mètres et n'a jamais quitté l'espace aérien syrien, ce qui a été confirmé par les systèmes de contrôle objectifs. Le président russe Vladimir Poutine a plus tard annoncé que l'avion avait été abattu au-dessus de la Syrie par un missile air-air tiré depuis un chasseur turc F-16. L'appareil était tombé sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque.

    Dossier:
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)

    Lire aussi:

    WikiLeaks: Erdogan a épié le Su-24 russe pendant six semaines
    Erdogan, le Superman sanglant
    Erdogan s'accroche à une série de décisions politiques erronées
    Les liaisons dangereuses Erdogan-Daech
    Le silence de Washington le rend complice des crimes d'Erdogan
    Tags:
    violations, espace aérien, Su-34, Igor Konachenkov, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik