Ecoutez Radio Sputnik
    Les USA rompent l'amitié Turquie-Daech

    Les USA rompent "l'amitié" Turquie-Daech

    © AFP 2019 Ozan Kose
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    34755
    S'abonner

    Les Etats-Unis sont en train de faire pression sur la Turquie afin de forcer Ankara à assurer la sécurité sur sa frontière syrienne.

    Les Etats-Unis et la Turquie ont convenu de longue date de coordonner de manière plus efficace leurs actions dans la lutte contre Daech. Cependant, la frontière entre la Turquie et la Syrie demeure toujours perméable. Washington propose, entre autres, de la renforcer à l'aide de son matériel, d'après le Defense News.

    Il est en outre prévu que le secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis Jeh Jonson se rendra en Turquie fin février pour une visite officielle. M.Jonson s'entretiendra avec les autorités locales quant au recours aux technologies américaines dans le but d'assurer la sécurité à la frontière, ce qui comprend les ballons de surveillance ainsi que des dispositifs capables de définir le type d'explosif utilisé dans des engins artisanaux.

    Les parties américaine et turque devraient également se pencher sur le sujet du "renforcement du rôle de la base aérienne à Diyarbakır (ville du sud-est de la Turquie, ndlr) dans la lutte contre les sites de Daech en Syrie", annonce le média.

    Vingt-cinq mille militaires turcs patrouillent actuellement à la frontière turco-syrienne. En outre, les autorités locales ont décidé d'y bâtir des clôtures en béton afin d'empêcher les terroristes de pénétrer dans le pays.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    La Turquie ordonne à son aviation d'"être prête à tout"
    Migrants: la Turquie demande à l'UE 5 mds EUR supplémentaires
    La Turquie devient un État paranoïaque
    Tags:
    frontière, terrorisme, Etat islamique, États-Unis, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik