Ecoutez Radio Sputnik
    le gazoduc Nord Stream -2

    L'Ukraine porte plainte contre le projet Nord Stream 2

    © AFP 2019 John Macdougall
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (196)
    18786
    S'abonner

    L'Ukraine a porté plainte dans le cadre du projet Nord Stream 2 et a demandé à la Commission européenne de lancer une enquête sur ce "projet anti-ukrainien", annonce le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

    "Je voudrais annoncer que l'Ukraine a porté plainte dans le cadre de la construction du gazoduc Nord Stream 2. C'est un projet politique. Nous demandons à la Commission européenne de lancer une enquête et d'arrêter ce projet anti-européen et anti-ukrainien", a déclaré le premier ministre ukrainien.

    Selon lui, l'Ukraine insiste pour que ce projet soit non seulement révisé mais aussi annulé.

    "Nous ne voulons pas laisser les Russes nous vaincre, nous voulons construire un marché européen du gaz transparent, ainsi nous envoyons un appel fort à nos partenaires européens et à la communauté européenne. Ce projet devrait non seulement être révisé, mais surtout annulé", a indiqué M.Iatseniouk.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a, à son tour, déclaré que Kiev qualifiait le projet Nord Stream 2 de menace pour sa sécurité énergétique. Pour l'Ukraine, la construction signifie une perte de 2 milliards de dollars de revenus reçus pour les livraisons du gaz à l'UE.

    Auparavant, l'Allemagne s'était prononcée en faveur de la réalisation du projet de gazoduc Nord Stream 2 en précisant que le projet revêtait une grande importance économique pour l'Allemagne, la France et d'autres membres de l'UE.

    L'Italie a critiqué la position allemande, l'accusant de mener une politique de deux poids deux mesures. Le premier ministre italien Matteo Renzi a rappelé que les sanctions européennes adoptées contre la Russie en 2014 avaient entraîné l'arrêt des discussions sur le projet de gazoduc South Stream.

    Varsovie a plus d'une fois exprimé son mécontentement face aux projets allemands de construction du gazoduc Nord Stream 2 contournant la Pologne. Le président polonais Andrzej Duda déclarait en décembre que le deuxième Nord Stream nuirait non seulement aux intérêts polonais mais augmenterait en outre la dépendance vis-à-vis de la Russie.

    Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites de gazoduc, à la capacité de 55 milliards de mètres cube de gaz par an, du littoral russe à l'allemand via la mer Baltique. Les deux conduites doivent être mises en service d'ici 2019, date d'expiration de l'accord russo-ukrainien de transit de gaz vers l'Europe.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (196)

    Lire aussi:

    L'Allemagne soutient fermement le projet gazier Nord Stream-2
    Nord Stream-2: l'Europe a peur de sa dépendance envers la Russie
    Nord Stream 2: pas de raisons économiques pour le blocage
    La France confirme son intérêt pour le gazoduc Nord Stream-2
    Un engin sous-marin explosif découvert près du gazoduc Nord Stream
    Nord Stream 2: l’Ukraine pourrait perdre 2 Mds de dollars
    Tags:
    plainte, gazoduc, gaz, Nord Stream 2, Commission européenne, Gazprom, Arseni Iatseniouk, Matteo Renzi, Petro Porochenko, Italie, Pologne, Ukraine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik