International
URL courte
64243
S'abonner

La Maison Blanche projette d'augmenter sensiblement le déploiement d'armements lourds, de blindés et d'autres matériels de guerre en Europe centrale et de l'Est à des fins de dissuasion de la Russie.

Selon le New York Times (NYT), en 2017 Washington planifie de quadrupler ses dépenses budgétaires liés au déploiement des armes et équipements supplémentaires en Europe centrale et de l'Est et de les porter à 3,4 milliards, contre 789 millions de dollars à l'heure actuelle. Cette mesure s'inscrit comme un moyen de dissuasion de la Russie.

"Ce n'est pas une réponse à ce qui est arrivé, disons, mardi dernier. C'est une réponse à long terme à une situation nouvelle dans laquelle la Russie joue un rôle plus important", a déclaré au quotidien un haut responsable de l'administration américaine.

"Le président Obama prévoit d'augmenter sensiblement le déploiement d'armements lourds, de blindés et d'autres matériels dans les pays d'Europe centrale et de l'Est faisant partie de l'Otan dans le cadre des mesures visant la dissuasion de la Russie", affirme le quotidien.

Pour payer les dépenses militaires en Europe en 2017 la Maison Blanche est disposée à demander un budget de plus de 3,4 milliards de dollars.

"Les armements et les équipements seront utilisés par les forces américaines et l'Otan, de cette façon l'alliance disposera en permanence d'une brigade blindée prête au combat dans la région", communique le NYT.

Selon Evelyn Farkas,  la sous-secrétaire adjointe à la Défense en charge de la Russie, de l'Ukraine et de l'Eurasie avant octobre dernier, "cette mesure donne un signal fort de notre volonté de dissuasion de la Russie et de notre partenariat avec les pays comme l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie".

Le NYT précise que d'après l'idée de la Maison Blanche, le financement supplémentaire pour l'Europe doit être prélevé sur un fonds budgétaire spécial réservé essentiellement aux opérations militaires en Irak, en Syrie et en Afghanistan. Le quotidien en déduit que l'augmentation des dépenses militaires en Europe n'est prévue que pour l’année 2017.  

 

Lire aussi:

Obama a creusé la dette publique des USA
Obama trouve de nouvelles cibles en Afghanistan
10.000 à 15.000 soldats US aux exercices en Europe de l'Est en juin
Le Pentagone envisage de renforcer le potentiel de dissuasion face à la Russie
Tags:
augmentation, dépenses militaires, présidence américaine, Barack Obama, Russie, Géorgie (pays issu de l'ex-URSS), Moldavie, Ukraine, Europe de l'Est
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook