Ecoutez Radio Sputnik
    Le colonel Steve Warren

    La Turquie n'a pas le feu vert de Washington pour lutter contre Daech

    © REUTERS / Khalid Mohammed/Pool
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    25355
    S'abonner

    Les Etats-Unis n'ont pas donné leur feu vert à la participation de troupes turques à l'opération contre l'organisation terroriste Daech, a déclaré mardi Steve Warren, porte-parole de la coalition mise en place par Washington.

    "Les troupes turques ne font pas partie de la coalition internationale", a précisé le colonel américain dans une interview à la chaîne de télévision irakienne Alsumaria.

    Et d'ajouter que la présence de militaires turcs sur le sol irakien était une affaire qui ne relevait que de la responsabilité d'Ankara.

    Les Etats-Unis prônent la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Irak, a fait savoir le colonel, avant de souligner que "la question relative à la présence des forces armées turques en Irak devait être résolue sans sursis et par le biais du dialogue".

    Le 4 décembre, une unité de blindés turque a été déployée dans le nord de l'Irak sous le couvert d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes. L'objectif déclaré de la mission est de préparer les milices locales aux combats contre Daech.

    Les relations entre la Turquie et l'Irak se sont brusquement dégradées après cette entrée d'environ 150 soldats turcs, de chars et de pièces d'artillerie dans un camp des peshmergas (forces armées kurdes d'Irak). Le ministère irakien des Affaires étrangères a qualifié l'opération d'Ankara d'invasion.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    La Turquie bombarde des cibles de l'EI en Syrie et en Irak après l'attentat d'Istanbul
    Turquie en Irak: Bagdad prêt à recourir à tous les moyens légitimes
    Une guerre entre la Turquie et l'Irak n'est pas à exclure
    Tags:
    terrorisme, Pentagone, Steve Warren, Turquie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik