Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires afghans

    L'Afghanistan rejoint la coalition anti-Daech

    © AFP 2019 Farshad Usyan
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    1037
    S'abonner

    Kaboul a officiellement rejoint la coalition internationale combattant les terroristes de l'Etat islamique (Daech).

    rafale
    © AFP 2019 Anne-Christine Poujoulat
    Cette annonce a été faite par le secrétaire d'Etat américain John Kerry lors d'une réunion du dénommé "petit groupe" de la coalition anti-Daech à Rome, rapporte l'agence de presse italienne Askanews.

    La coalition réunit désormais 66 pays, précise l'agence.

    "Nous allons vaincre Daech, même si cela ne se fait pas en un jour", a déclaré le chef de la diplomatie américaine.

    Il a également constaté "des progrès importants" réalisés dans la lutte contre l'EI depuis la dernière réunion du "petit groupe" en 2015. Ainsi, les extrémistes ont perdu 40% des territoires occupés en Irak et 20% en Syrie, a fait savoir le secrétaire d'Etat US.

    Une patrouille américaine dans le ciel afghan
    © Photo. US Air Force photo by Staff Sgt. Aaron Allmon
    Toujours d'après M.Kerry, les Etats-Unis continuent à accroître son implication dans les opérations militaires contre l'EI. Selon lui, la coalition internationale dirigée par Washington "a réalisé 10.000 raids aériens qui ont permis de détruire des dizaines de commandants de Daech de haut et de moyen rang".

    L'actuelle réunion du "petit groupe", qui comprend 23 pays et l'UE, se déroule au ministère italien des Affaires étrangères sous la présidence de John Kerry et de son homologue italien Paolo Gentiloni.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    Poutine propose à Obama de créer une vaste coalition anti-Daech
    Daech crée un point d’appui en Afghanistan
    Afghanistan: Daech gagne du terrain
    Daech s'empare de territoires dans l'est de l'Afghanistan
    Tags:
    djihadisme, frappe aérienne, lutte antiterroriste, coalition, Etat islamique, Paolo Gentiloni, John Kerry, Rome, Italie, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik