International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
7130
S'abonner

Le grave problème des essais nucléaires nord-coréens, ainsi que la question de la surveillance générale dans le domaine des armes de ce type préoccupent la communauté internationale et les organisations concernées. Quelles sont les solutions pour rendre le monde plus stable de ce point de vue?

Le docteur Lassina Zerbo, secrétaire exécutif, à la tête de la Commission préparatoire de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires, s'exprime à ce sujet dans un entretien accordé à Sputnik.

Le traité d'interdiction complète des essais nucléaires

Selon M.Zerbo, le problème du contrôle dans le domaine des armes nucléaires entraîne non seulement des mécanismes de sanctions, mais surtout l'entrée en vigueur du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE).

"En l'absence de l'entrée en vigueur, nous ne pouvons pas aller sur un territoire soupçonné d'un essai nucléaire pour vérifier effectivement avec nos inspections sur site que c'est cet Etat qui a effectué l'essai", explique le responsable.

M.Zerbo souligne l'importance primordiale de la recherche des voies et des moyens pour résoudre finalement le problème du nucléaire nord-coréen.

"Ils ont annoncé un nouvel essai que nous sommes en train de vérifier, mais où est-ce qu'on va s'arrêter, comment allons-nous arrêter tout cela? Pour moi, la seule manière d'arrêter les essais nucléaires, pas seulement nord-coréens, mais où qu'ils soient, c'est l'entrée en vigueur du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires", déclare l'interlocuteur de Sputnik.

Le responsable exprime également son inquiétude par le fait que les sanctions internationales dans le domaine des armes nucléaires semblent être incapables de changer la situation en profondeur.

"On parle d'un système de surveillance mondiale qui est l'un des plus efficaces aujourd'hui, et on dit que c'est l'une des plus grandes réalisations de ce monde moderne, mais la plus grande réalisation du monde moderne est fragile… c'est un château en carton qui peut tomber à tout moment", déclare M.Zerbo.

La diplomatie multilatérale, une voie pour résoudre le problème nucléaire

Lors de son entretien récent avec le ministre français des Affaires étrangères, M.Zerbo a évoqué plusieurs sujets importants: le problème du nucléaire nord-coréen, l'urgence de l'entrée en vigueur du TICE, le 20e anniversaire de ce traité, ainsi que "la nécessité d'un leadership français à ce sujet qui va dans la même logique que la Cop-21 et l'accord iranien".

Selon le responsable, le ministre était sensible à ses propositions, et s'est engagé à "réfléchir sur la question et voir les moyens pour arriver à une table ronde qui créerait les conditions de discussion sur l'avenir du TICE et les conditions qui pourraient amener à son entrée en vigueur dans un délai proche". M.Zerbo souligne l'importance de la diplomatie multilatérale au niveau mondiale à ce sujet.

L'interlocuteur de Sputnik évoque également la nécessité de maintenir la zone libre d'armes nucléaires au Proche-Orient.

"Mon rêve aurait été que la question du TICE soit abordée dans l'accord iranien, ça n'a pas été fait, mais ce n'est pas une raison de ne pas être satisfait de cet accord, bien au contraire: ma satisfaction sur l'accord iranien ouvre les portes pour considérer un cadre de confiance qui amènerait à une ratification du TICE par l'Iran, Israël et par l'Egypte", explique le responsable.

Le 6 janvier dernier, la Corée du Nord avait annoncé avoir fait exploser avec succès une bombe à hydrogène, aussi appelée bombe thermonucléaire, ce qui avait provoqué de vives réactions à travers le monde. Le problème des essais des armes nucléaires est donc à l'ordre du jour.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Missile nord-coréen: Tokyo compte riposter en cas de danger
La Corée du Nord prépare un tir de missile longue portée?
Les sept inventions inconnues de la Corée du Nord
La Corée du Nord vante ses progrès dans le domaine nucléaire
Tags:
Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), bombe à hydrogène, nucléaire coréen, tests nucléaires, diplomatie, sanctions, Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO), Lassina Zerbo, Corée du Nord, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook