International
URL courte
Crise migratoire (789)
9193
S'abonner

Plus de 80 bus transportant des migrants dont la plupart sont des femmes et des enfants sont bloqués sur la route vers la frontière gréco-macédonienne. Les bus ont été arrêtés par des habitants locaux en colère.

Les mouvements protestataires contre la situation de transport des migrants se poursuivent des deux côtés de la frontière gréco-macédonienne, annonce l'agence Reuters.

En Macédoine, les conducteurs de taxi ont bloqué les voies ferrées reliant les deux pays. Ils sont mécontents du régime d'accès via la frontière qui donne la priorité aux trains et aux bus avec des migrants en direction de la Serbie, par rapport aux autres véhicules.

Selon l'un des conducteurs, ils sont déjà là depuis plusieurs jours. Ils ont pour but de faire pression sur les fonctionnaires pour qu'ils se mettent à discuter un accord avec eux leur permettant de transporter des réfugiés au nord de la Macédoine.

En Grèce, les fermiers ont laissé des dizaines de véhicules sur la route vers le poste de contrôle près de la ville d'Idoméni, en protestant contre la réforme des retraites planifiée par le gouvernement grec.

Selon les informations de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 62.000 réfugiés syriens sont arrivés en Grèce en janvier dernier. Les migrants sont venus par la voie maritime. La Grèce, ainsi que d'autres pays européens, continuent de souffrir de la grave crise migratoire.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Le Royaume-Uni appelé à "prendre sa part" dans la crise des migrants
La maison du PM finlandais impropre à accueillir des migrants
Belgique: plus de 1.000 migrants rentrent bénévolement en Irak
Plusieurs attaques contre des migrants à Stockholm
Tags:
frontière, crise migratoire, réfugiés, migrants, Serbie, Macédoine du Nord, Grèce, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik