International
URL courte
17162
S'abonner

Le gouverneur de la région belge de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, a appelé la population de la région à ne pas donner de nourriture aux réfugiés qui cherchent à rejoindre la Grande-Bretagne depuis la Belgique.

"Ne nourrissez pas les réfugiés. Sinon d'autres viendront", a déclaré Carl Decaluwé sur les ondes de Radio 2.

Après que les mesures de sécurité ont été renforcées à Calais, de plus en plus de migrants affluent vers la côte belge dans l'espoir de rejoindre le Royaume-Uni.

Les propos du gouverneur de la province flamande viennent après que, le week-end dernier, de nombreux bénévoles ont organisé une distribution de nourriture à des migrants réunis autour du port de Zeebrugge.

Les recommandations de M. Decaluwé ont déclenché une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, sur la scène politique et même dans la paroisse locale. Certains y ont vu une comparaison implicite qui place l'homme au même rang que les mouettes du littoral.

​"Pendant ce temps en Flandre occidentale

Prière de ne pas nourrir les oiseaux les clandestins"

"Sur la côte, il est interdit de nourrir les mouettes mais pas les gens", a déclaré le curé de la paroisse de Zeebrugge affirmant qu'il continuerait à donner à nourrir les réfugiés.

Le nombre de migrants en Flandre occidentale, et particulièrement sur la côte ne cesse d'augmenter. Depuis le début de l'année, près de 900 migrants clandestins ont été interpellés.

Lire aussi:

Belgique: désillusionnés, des migrants jettent l'éponge
Belgique: plus de 1.000 migrants rentrent bénévolement en Irak
Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
migrants, réfugiés, Flandre, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook