International
URL courte
36597
S'abonner

Le président Ukrainien a averti les Allemands de la prochaine annexion de leur pays par la Russie. Cette blague, déjà bonne, le tabloïde allemand l'a rendue excellente en se rendant coupable d’une simple faute de frappe. Les internautes ont sauté sur l’occasion et rivalisent d’imagination sur Internet, se jouant de Don "Pedro" Porochenko.

En visite à Berlin, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré dans une interview à Bild que "tout ce qui se passe dans le monde est lié à l'agression russe d'une manière directe ou indirecte". D’après lui, les sanctions antirusses "sont une question de valeurs".

"La Russie s'est fixée pour but de séparer les pays d’Europe. Nous ne devons pas le permettre", a déclaré M. Porochenko.

En parlant de l'agression russe, le chef de l'Etat ukrainien a supposé que Vladimir Poutine pouvait "annexer" l'Allemagne.

Piotr Porochenko
© Sputnik . Nikolay Lazarenko

"(Vladimir) Poutine n'accepte pas les +lignes rouges+ et pourrait annexer d'autres pays sous prétexte de protéger les minorités russes d’une prétendue discrimination. Et comme il y a des minorités russes en Allemagne…"

Il a également rappelé aux Allemands que la Russie leur avait déclaré une guerre d'information et a appelé à "lutter ensemble contre Poutine".

Tous ces propos auraient pu rester un énième buzz politique de M. Porochenko sans la faut de frappe de Bild qui a appelé M. Porochenko "Pedro".

​Педро решил жить по "новому" #Україна #Украина #Порошенко pic.twitter.com/JTgulmBSvR

Lire aussi:

Porochenko compte sur Bruxelles et Washington pour rapatrier la Crimée
Porochenko moins populaire que son prédécesseur à la veille de sa destitution
"L'Ukraine est une source de revenus pour Porochenko"
Tags:
annexion, buzz, Internet, Petro Porochenko, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook