Ecoutez Radio Sputnik
    Siège du ministère russe des Affaires étrangères

    La Russie ripostera à l’élargissement de l’Otan vers l’est

    © Flickr / Patrick Lauke
    International
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    191629
    S'abonner

    La Russie s’engage à adopter des "mesures de compensation" en réponse à l’élargissement continu de la présence américaine en Europe, a déclaré l’ambassadeur russe à l’OSCE, Andreï Keline.

    "Il est peu probable que des mesures symétriques soient adoptées, compte tenu de la somme tout à fait exorbitante que nos partenaires américains y investissent (dans l'élargissement de la présence militaire de l'Otan en Europe, ndlr). Sans oublier qu'ils comptent y investir quatre fois plus l'année prochaine. Une réponse symétrique est en l'occurrence inutile, j'en suis convaincu. Des mesures de compensation visant à maintenir l'équilibre stratégique et militaire dans la région sont actuellement adoptées et elles continueront à l'être", a-t-il relevé.

    Ces derniers temps, la présence militaire des forces de l'Otan en Europe s'est intensifiée. La perspective d'intégration anticipée de nouveaux membres, comme le Monténégro, le déploiement de forces armées dans les pays d'Europe centrale et orientale, et des exercices militaires sans précédent ne sont que quelques aspects de la nouvelle stratégie que l'Alliance met en œuvre en Europe.

    Sur fond de crise politique en Ukraine, une nette augmentation de l'activité des forces armées de l'Otan et des Etats-Unis a été constatée près des frontières russes. Moscou perçoit ces démarches de l'Occident comme une tentative de provoquer une nouvelle Guerre froide.

    Pour sa part, la Russie a déclaré à maintes reprises qu'elle considérait le rapprochement des troupes de l'Otan de ses frontières comme une menace pour sa sécurité. L'ambassadeur russe auprès de l'Alliance Alexandre Grouchko a indiqué le 9 octobre dernier que Moscou ferait tout ce qui est nécessaire pour préserver l'équilibre des forces militaires en Europe, mais qu'il n'aspirait nullement à une nouvelle course aux armements.

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    Le Monténégro reçoit la lettre d'invitation de l'Otan
    Suppression des visas ukrainiens: les Allemands y voient un nouveau coup de l’Otan
    Opération de l’Otan en Turquie: la colère du Bundestag
    Tags:
    alliance, présence militaire, confrontation, OTAN, Andreï Keline, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik