International
URL courte
3535
S'abonner

Contrairement à ce qu'il a promis, Berlin dissimule toujours des informations sur l'enquête concernant l'adolescente russe violée par des individus d'apparence arabe.

Moscou n'a encore reçu aucune information au sujet de l'enquête sur l'adolescente berlinoise d'origine russe âgée de 13 ans qui a été kidnappée et violée par des migrants, en dépit des promesses du chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier. Ce dernier s'était plus tôt engagé à fournir régulièrement des informations à Moscou.

"Une semaine est passée et nous n'avons encore malheureusement rien reçu de la part de l'Allemagne. On espère que les déclarations du ministère allemand des Affaires étrangères seront suivies par des actes", a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Elle a rappelé que les médias russes avaient publié une interview de l'avocat de la famille de la fille en question. Mme Zakharova a souligné que le ministère russe des Affaires étrangères était dans l'attente d'informations, qu'elles proviennent des médias, de l'avocat ou des structures officielles "par la voie diplomatique".

Les premières informations sur l'enlèvement et de l'agression de la jeune fille russe ont été diffusées par les médias le 16 janvier dernier. Selon les infos, Liza allait à l'école lorsqu'une voiture s'est arrêtée à côté d'elle. Le conducteur lui a alors proposé de la déposer (habituellement elle rejoint la gare en bus avant de prendre un train). L'homme l'a conduit en réalité dans un appartement où plusieurs migrants l'ont violée. 30 heures plus tard, battue et violée, elle a été jetée dans la rue.

Lire aussi:

Harcèlements de Cologne: Pegida prépare une réponse
Après Cologne, les Allemandes apprennent à frapper les points sensibles
Sécurité à la gare de Cologne: un ex-policier fait le buzz
Violences à Cologne: Merkel annule sa visite à Davos
Tags:
enquête, migrants, violences, Maria Zakharova, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook