Ecoutez Radio Sputnik
    la police belge

    Viol collectif en Belgique: deux Belges et cinq migrants irakiens interpellés

    © Flickr/ Matthew Kenwrick
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    37652
    S'abonner

    Deux Belges et cinq migrants irakiens ont été interpellés et mis en examen pour viol collectif. Les faits remontent au mois de novembre mais n’ont été révélés que récemment.

    Sept personnes dont deux Belges et cinq migrants irakiens ont été arrêtés dans la ville belge d'Ostende.

    Selon le parquet de la Province de Flandre occidentale, la mineure violée n'était jusque-là pas en état de donner sa version des faits.

    Selon les médias locaux, l'enquête a été ouverte suite à la plainte d'un professeur de l'Institut Technique libre d'Ostende. Ce dernier, inquiet du comportement d'un de ses élèves qui s'était affiché à l'école en montrant une photo sur laquelle il apparaissait en tenue militaire, a souhaité alerter la police. Dans le cadre de l'enquête, une vidéo du viol a été retrouvée. Elle montre une jeune fille inconsciente entourée de sept hommes, dont l'élève en question, qui dansent et chantent en arabe autour de la victime.

    La victime est une jeune femme de 17 ans qui était sortie boire un verre avec des amis. En état d'ébriété, elle aurait perdu connaissance.

    Les violeurs présumés ont entre 14 et 25 ans. Deux des cinq Irakiens sont des demandeurs d'asile. Lors de l'interrogatoire, l'un des violeurs a déclaré que la victime ne devrait pas se plaindre, car "les femmes doivent obéir aux hommes".

    Le nombre de migrants en Flandre occidentale, et particulièrement sur la côte, ne cesse d'augmenter. Depuis le début de l'année, près de 900 migrants clandestins ont été interpellés. Le gouverneur de la région belge, Carl Decaluwé, a récemment appelé la population de la région à ne pas donner de nourriture aux réfugiés qui cherchent à rejoindre la Grande-Bretagne depuis la Belgique.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    L'Allemagne organise le retour des migrants au Maghreb
    80 bus avec des migrants bloqués à la frontière gréco-macédonienne
    Le Royaume-Uni appelé à "prendre sa part" dans la crise des migrants
    Belgique: plus de 1.000 migrants rentrent bénévolement en Irak
    Tags:
    immigration clandestine, justice, agressions sexuelles, mineurs, migrants, Flandre, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik