Ecoutez Radio Sputnik
    Kristian Jensen

    Pas de réformes en Ukraine, pas de sanctions antirusses

    © AP Photo / Jens Dresling
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    22613

    Le chef de la diplomatie danoise appelle Kiev à accélérer la mise en œuvre des réformes prévues par les Accords de Minsk.

    "Si l'Ukraine ne met pas en œuvre les réformes liées aux Accords de Minsk, il sera très difficile pour l'Europe de poursuivre le soutien aux sanctions antirusses", a déclaré vendredi le ministre danois des Affaires étrangères Kristian Jensen à l'agence Reuters.

    La décision de démissionner du ministre ukrainien de l'Economie Aïvaras Abromavicius donne à penser, selon lui, que l'Europe devrait aider davantage l'Ukraine. Mais il fait remarquer que l'UE et les pays occidentaux investissent dans l'Ukraine, l'un des pays les plus corrompus au monde.

    Pour le chef du comité international de la Douma (parlement russe) Alexeï Pouchkov, "le chef de la diplomatie danoise a dit ce que Berlin a peur de prononcer: si Kiev n'engage pas les réformes prévues par Minsk-2, les pays de l'UE renonceront aux sanctions contre la Russie".

    ​Les ambassadeurs des pays occidentaux ont récemment rédigé une déclaration conjointe dans laquelle ils se disent déçus par la démission du ministre ukrainien de l'Economie, que ce dernier a expliquée par la corruption et une forte pression exercée sur lui par les proches du président Porochenko et du parti pro-présidentiel afin d'obtenir le contrôle de certaines entreprises nationales.

    Le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll a de son côté évoqué la volonté de la France de renoncer aux sanctions antirusses pour faire lever l'embargo alimentaire imposé par la Russie, qui nuit aux éleveurs de porc français.

    Les relations entre les pays européens et Moscou se sont mises à se dégrader suite au déclenchement de la crise en Ukraine et au rattachement de la Crimée à la Russie, en 2014. En réponse aux sanctions décrétées à son encontre par les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs autres pays, la Russie a adopté, en août de la même année, des contre-mesures interdisant l'importation de certaines denrées depuis les pays ayant frappé de restrictions l'économie russe, soit les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Ukraine: le ministre de l'Economie claque la porte et dénonce la corruption
    Les spécialistes étrangers fuient le gouvernement ukrainien
    Merci, les sanctions! La Russie redevient une superpuissance agricole
    McCain voit rouge: l'Europe veut lever les sanctions antirusses!
    Tags:
    réformes, sanctions, Kristian Jensen, Aivaras Abromavicius, Danemark, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik