International
URL courte
2010
S'abonner

Un militaire malais a été tué vendredi dans une attaque terroriste, quatre attaquants ont été éliminés.

Les terroristes du groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ont revendiqué l'attaque du vendredi 5 février contre un camp de la Mission de l'Onu au Mali (Minusma) à Tombouctou, dans le nord du pays, rapportent les médias.

Libération des otages de l'hôtel Radisson à Bamako
© AP Photo / Harouna Traore
Au moins quatre terroristes ont été tués, dont ceux qui se sont fait exploser dans le véhicule, trois militaires maliens blessés et un autre tué, a rapporté le chef des opérations militaires de l'armée malienne sur le terrain, cité par Le Monde.

Le nord du Mali est tombé, en mars-avril 2012, sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l'armée face à la rébellion, d'abord alliée à ces groupes et qui l'ont ensuite évincée. Ils y ont été dispersés et en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement, en janvier 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières échappent toujours au contrôle des forces maliennes et étrangères, rappelle le journal.

En novembre dernier, une dizaine de terroristes d'AQMI, conjointement avec des membres du groupe djihadiste Al-Mourabitoun, ont attaqué un hôtel Radisson à Bamako et pris en otage 170 personnes. L'attaque a fait 19 morts (dont six Russes) et 7 blessés.

Les soldats de la paix de Minusma ont été déployés au Mali sur la décision du Conseil de sécurité de l'Onu. 11.200 militaires et 1.440 policiers ainsi qu'un contingent français de 4.000 personnes se trouvent dans le pays.

Lire aussi:

Un deuxième groupe terroriste revendique l’attentat de Bamako
Opération de libération des otages à l’hôtel Radisson de Bamako
Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Tags:
attentat, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Al-Qaïda, Mali
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook