International
URL courte
Opération turque contre les Kurdes (67)
115574
S'abonner

Des armes fabriquées dans différents pays d'Occident se retrouvent entre les mains des milices du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a regretté le président turc lors du Forum mondial du Tourisme à Istanbul.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a soumis à une critique sévère la politique de "deux poids, deux mesures" pratiquée par l'Occident, qui arme les milices du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et du Parti de l'union démocratique (PYD), organisations qu'Ankara qualifie de terroristes, rapporte samedi l'agence Anadolu.

"Nous constatons que les armes en possession de certains groupes terroristes (du PKK et du PYD, ndlr) sont fabriquées en Occident, encore qu'il s'agisse de différents pays occidentaux. Autrement dit, les terroristes sont armés par ceux qui prétendent combattre les organisations terroristes", s'est indigné M.Erdogan, intervenant lors du Forum mondial du Tourisme à Istanbul.  

Et d'ajouter que les pays occidentaux fermaient malheureusement les yeux sur les "nettoyages ethniques, les attentats et la coopération active du PYD avec le président syrien Bachar el-Assad". 

"Notre lutte contre le PKK se poursuit depuis 35 ans", a souligné le président turc.

Dossier:
Opération turque contre les Kurdes (67)

Lire aussi:

Opération turque contre les Kurdes: manifestation à Paris
Les chars turcs écrasent des militants kurdes en une semaine de combats
L’enfer des Kurdes de Turquie: "l'humanité est en train de mourir sous nos yeux"
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Tags:
armes à feu, lutte antiterroriste, terrorisme, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Recep Tayyip Erdogan, Occident, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook