International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
27269
S'abonner

Pyongyang a annoncé avoir lancé un satellite d'observation de la Terre, bien que certains estiment qu'il s'agit plutôt d'un test de missile balistique.

La télévision officielle nord-coréenne a annoncé le succès du lancement d'un satellite artificiel, Kwangmyong 4, depuis la base de lancement de Sohae située sur la côte occidentale de la Corée du Nord.

"Ce 7 février à 09h30 (00h30 GMT), le satellite Kwangmyong 4 destiné à l'observation de la Terre depuis l'espace a été lancé avec succès. Ce lancement est le résultat du développement de la science et de la technologie en Corée du Nord", a communiqué la présentatrice de la télévision.

Les experts et les critiques de la politique nord-coréenne mettent en doute la version officielle et estiment que cet essai permet à la Corée du Nord de tester des missiles balistiques intercontinentaux techniquement similaires.

Les réactions internationales n'ont pas tardé. Les Etats-Unis ont qualifié le tir d'action déstabilisatrice et le Japon d'absolument intolérable. La Chine a exprimé ses regrets suite à l'essai nord-coréen et a appelé toutes les parties à répondre à cette situation avec calme.

Le Conseil de sécurité de l'Onu se réunira dimanche pour discuter de ce tir.

Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, pour sa part, a déploré le tir d'un missile balistique par Pyongyang. Il a demandé à la Corée du Nord de "cesser ses actions provocatrices" et d'honorer ses engagements internationaux.

"Il est déplorable que la Corée du Nord ait effectué, le 7 février, un tir utilisant la  technologie des missiles balistiques en violation des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'Onu, cela malgré l'appel unanime de la communauté internationale contre une telle initiative", a-t-il souligné dans un communiqué de presse.

Dimanche 7 janvier, la Corée du Nord a tiré un missile balistique depuis le site de Sohae situé sur sa côte occidentale. Dix minutes après son lancement, le missile a survolé l'espace aérien de la préfecture japonaise d'Okinawa. Washington a déclaré que le missile avait été tiré en direction sud, vers la mer Jaune. 


Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

La Corée du Nord soupçonnée de préparer un deuxième tir de missile
La Corée du Nord se prépare à lancer un satellite
Les sept inventions inconnues de la Corée du Nord
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
Kwangmyongsong-4, espace, satellite, missiles balistiques, essais, Conseil de sécurité de l'Onu, Ban Ki-moon, Corée du Nord, Chine, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook