Ecoutez Radio Sputnik
    Un MiG appartenant à l'Armée syrienne.

    L'aviation syrienne détruit un centre de commandement de Daech près d'Alep

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    181062
    S'abonner

    L'aviation syrienne a effectué samedi une série de raids dans la région d'Alep. En conséquence, les insurgés ont essuyé d'importantes pertes dans la ville de Manbij.

    Un centre de commandement de l'organisation terroriste Daech a été détruit dans la nuit de samedi à dimanche à l'est de la ville syrienne d'Alep, rapporte l'agence SANA, se référant à une source sur le terrain.

    "Le raid a débouché sur la destruction d'un centre de commandement et de moyens de transport équipés de mitrailleuses et appartenant aux commandos de Daech dans les villages Rasm al-Alam et al-Seen", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

    D'après la source, l'aviation syrienne a en outre mené samedi des raids dans d'autres régions de la province d'Alep. Les extrémistes ont essuyé des pertes considérables dans la ville de Manbij (80 km à nord-ouest d'Alep).

    Au cours de la semaine dernière, l'armée syrienne est parvenue à couper les principales voies d'apprivoisement des terroristes depuis la Turquie dans le nord de la province d'Alep. Appuyées par les milices populaires et l'aviation russe et syrienne, les troupes terrestres ont ensuite réussi à percer le siège des villes de Nubul et de Zahra, dont quelque 70.000 habitants ont passé près de quatre années sous le blocus. Vendredi, les troupes gouvernementales ont annoncé poursuivre leur percée vers le nord du pays, en direction de la frontière avec la Turquie. Des combats acharnés pour la ville de Retyan, qui abrite un important détachement de terroristes, se poursuivent.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'Etat islamique (EI ou Daech) et le Front al-Nosra. La Russie porte des frappes de précision contre les positions des djihadistes de l'EI et du Front al-Nosra en Syrie depuis le 30 septembre 2015 à la demande du président Bachar el-Assad.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Otan: Moscou remet les pendules à l'heure concernant la crise en Syrie
    L'aviation russe a détruit près de 900 sites terroristes en Syrie en trois jours
    Genève: l’opposition tente de torpiller les négociations sur la Syrie
    Syrie: l'armée coupe les voies de ravitaillement des terroristes
    Tags:
    blocus, armée, terrorisme, frappe aérienne, Armée de l'air syrienne, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik