Ecoutez Radio Sputnik
    Le quartier général de l'OTAN à Bruxelles

    Menace imaginaire: quand Kiev se cache derrière le bouclier de l'Otan

    © Photo. NATO
    International
    URL courte
    28441
    S'abonner

    L'Ukraine envisage de se joindre au système otanien de sécurité des vols, en installant sur ses radars un équipement spécial permettant de transmettre et de recevoir des données.

    Cette déclaration a été faite par le chef de la mission ukrainienne auprès de l'Otan Egor Bojok dans une interview accordée à l'agence UNIAN.

    Il a fait savoir que l'alliance était déjà en train d'aider l'Ukraine à suivre l'évolution de la situation dans l'espace aérien au-dessus de la mer Noire et en Crimée suite à la perte de la péninsule par Kiev.

    "Cela avance déjà. Nous nous penchons sur un projet réalisé sous l'égide d'un fonds financier et concernant l'adhésion de l'Ukraine au système otanien de sécurité des vols. Cela signifie qu'un équipement spécial sera installé sur les radars ukrainiens qui nous permettra de partager +nos images+ avec nos amis et partenaires au sein de l'alliance, ainsi que de recevoir des données provenant des détecteurs placés dans d'autres pays membres de l'Otan", a indiqué M. Bojok.

    Il ne reste qu'à souhaiter aux autorités ukrainiennes de ne pas tomber dans le piège de nouvelles provocations de l'Occident visant la Russie comme cela a été le cas suite au crash du vol MH17 dans le ciel du Donbass en juillet 2014. Certains pays membres de l'alliance étaient alors allés jusqu’à accuser la Russie d’avoir commis ce crime.

    La réforme des forces armées ukrainiennes est effectuée dans le contexte du passage de Kiev aux normes militaires otaniennes.

    En décembre 2014, la Rada d’Ukraine (parlement monocaméral) avait modifié deux lois en abrogeant ainsi son statut d’Etat "hors blocs". La nouvelle doctrine de Kiev prévoit une étroite coopération voire une subordination aux armées otaniennes: vers 2020, l'Ukraine devrait assurer la conformité de ses forces armées aux normes fixées par l'alliance.

    Par ailleurs, auparavant, l'ex-secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen avait déclaré que l'Ukraine devait répondre à une série de critères si elle voulait adhérer à l'Otan ce qui nécessiterait éventuellement beaucoup de temps. Les experts estiment que l'Ukraine ne pourra compter sur l'adhésion à l'Otan que dans une vingtaine d'années.


    Lire aussi:

    Menace imaginaire: Kiev flambe des millions pour se "protéger" de la Russie
    Massacre d'Odessa: le documentaire français diffusé malgré les pressions de Kiev
    Le film français "Ukraine: les masques de la révolution" irrite Kiev
    Tags:
    sécurité des vols, radar, MH17, OTAN, Crimée, Kiev, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik