International
URL courte
Opération turque contre les Kurdes (67)
23240
S'abonner

Une soixantaine de membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été abattus au cours des 24 dernières heures dans le sud-est de la Turquie.

D'après la chaîne de télévision locale TRT qui cite une source au sein des forces turques, des membres des services de sécurité ont fait irruption dans un sous-sol où se trouvaient 70 combattants kurdes, dont 60 ont trouvé la mort dans le combat qui s'en est suivi.

En décembre 2015, les autorités turques ont décrété un couvre-feu dans plusieurs localités kurdes du sud-est du pays, notamment dans le quartier Sur de Diyarbakir, dans les villes de Cizre et Silopi dans la province de Sirnak ainsi qu'à Nusaybin et Dargecit dans la province de Mardin.

Des affrontements entre les forces de sécurité et les combattants du PKK se poursuivent jusqu'à présent à Sur et à Cizre.

Selon les données officielles, environ 850 combattants kurdes ont été éliminés depuis le début de l'opération spéciale dans le sud-est de la Turquie. La partie kurde affirme pour sa part qu'il s'agit pour la plupart de victimes civiles.

Créé en 1978 pour réclamer l'indépendance des territoires peuplés par des Kurdes, le Parti des travailleurs du Kurdistan est considéré par les autorités turques comme une organisation terroriste.

Dossier:
Opération turque contre les Kurdes (67)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Tags:
opération spéciale, lutte antiterroriste, combat, victimes, Kurdes, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Nusaybin, Cizre, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik