Ecoutez Radio Sputnik
    Otan

    L'Otan se dit prête au "dialogue constructif" avec Moscou

    © Flickr /
    International
    URL courte
    15142

    L'Otan cherche à éviter la confrontation et une nouvelle guerre froide, a déclaré son secrétaire général Jens Stoltenberg.

    L'Otan se prononce en faveur d'un dialogue constructif avec la Russie et cherche à éviter la confrontation et une nouvelle guerre froide, a déclaré mardi Jens Stoltenberg.

    "Nous ne cherchons pas la confrontation avec la Russie et une nouvelle guerre froide, nous voulons éviter une nouvelle guerre froide", a-t-il affirmé à Bruxelles.

    Les relations entre la Russie et l'Otan se sont détériorées en 2014 en raison des divergences sur l'Ukraine et la coopération militaire a été arrêtée par l'alliance à titre unilatéral.

    Les propos en faveur du dialogue avec Moscou n'ont pas empêché M.Stoltenberg de l'accuser il y a quelques jours seulement à Amsterdam de mener ses frappes aériennes en Syrie principalement contre les groupes d'opposition et de miner ainsi les efforts pour trouver une solution politique au conflit syrien.

    Qui plus est, toujours à Amsterdam, le chef de l'alliance a salué le plan des Etats-Unis pour accroître substantiellement leur présence militaire en Europe, notamment de l'est, et y prépositionner des armements lourds. Autant de facteurs contribuant à ce "dialogue constructif".


    Lire aussi:

    Stoltenberg: l'Otan renforcée sans précédent depuis la guerre froide
    L'Otan veut élaborer une stratégie en réponse aux "actions latentes" de la Russie
    L'Otan veut être plus présente en Europe de l'Est
    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Tags:
    dialogue, frappe aérienne, guerre froide, OTAN, Jens Stoltenberg, Syrie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik