Ecoutez Radio Sputnik
    Une coupure des États-Unis et une pièce de l'Ukraine

    Dette ukrainienne: Berlin fait pression sur Kiev

    © Sputnik . Alexander Demianchuk
    International
    URL courte
    18343

    L'Allemagne insiste pour que l'Ukraine présente une nouvelle proposition en vue d'un règlement du différend avec la Russie lié à la dette ukrainienne pour un montant de 3 milliards de dollars.

    Berlin a annoncé cet appel après que le gouvernement russe avait rejeté la proposition de Kiev faite en janvier. Moscou a expliqué son refus par les conditions inadmissibles de Kiev, inférieures à celles accordées aux créanciers privés ukrainiens il y a un an, rapporte l'agence Bloomberg se référant au ministère russe des Finances.

    Le ministère allemand des Finances, faisant office d'intermédiaire dans le différend  entre la Russie et l'Ukraine, aurait appelé Kiev à parvenir à un compromis avec Moscou, selon une source proche du dossier.

    En décembre 2013, Moscou avait acheté des obligations d'Etat ukrainiennes à échéance de deux ans. Plus tard, les nouvelles autorités ukrainiennes ont essayé de présenter la dette comme un simple endettement commercial.

    Les titres ukrainiens devaient être remboursés le 20 décembre dernier. L'Ukraine devait effectuer le paiement correspondant le 21 décembre, mais l'argent n'a pas été transmis. Au terme de la période spéciale de 10 jours, soit le 31 décembre, en cas de non-paiement, l'Ukraine devait se retrouver en défaut de paiement, ce qui est actuellement constaté.

    Kremlin: pas de nouvelle proposition russe pour la dette ukrainienne
    © Sputnik . Alexandr Demyanchuk
    L'Ukraine avait déjà rejeté la proposition de la Russie de restructurer la dette sous la forme d'un ultimatum exigeant non seulement de reporter les remboursements, mais également d'annuler une partie de ceux-ci.

    La dette ukrainienne a le statut de dette souveraine, ce qui est, en particulier, confirmé par la décision correspondante du Fonds monétaire internationale (FMI). Kiev, pour sa part, insiste pour affirmer qu'il s'agit d'une dette simple, et que la Russie devrait participer à sa restructuration sous les mêmes conditions que les créditeurs particuliers d'autres obligations ukrainiennes. De plus, Kiev a imposé un moratoire de paiement de cette dette à la Russie.


    Lire aussi:

    Les crédits étrangers ne sauveront pas l'Ukraine
    Eviter de payer la dette de Moscou, mission impossible pour l'Ukraine
    Poutine chagriné par la dégradation de l’Ukraine
    Tags:
    défaut de paiement, remboursement, dette ukrainienne, Fonds monétaire international (FMI), Allemagne, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik