Ecoutez Radio Sputnik
    Yalta, Crimée

    En Tchéquie, un atlas décrit la Crimée comme partie de la Russie

    © Flickr/ ahenobarbus
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    14263

    La maison d'édition tchèque Ottovo nakladatelství a publié en novembre dernier un "Atlas du football" où la Crimée est imprimée en tant que territoire russe, ce constat a suscité la perplexité de l'ambassade d'Ukraine en Tchéquie.

    L'atlas comprend des informations sur 209 pays membres de la FIFA. La péninsule criméenne est représentée de vert, la même couleur que le territoire russe. Par conséquent, l'ambassadeur d'Ukraine en République tchèque Boris Zaytchouk a adressé à la maison d'édition une demande de rendre la carte conforme aux normes des lois internationales, affirme l'agence de presse thèque ČTK.

    Dans sa lettre à l'éditeur, l'ambassadeur souligne que la communauté internationale soutient à l'unanimité la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, dans le cadre des frontières internationalement reconnues, et ne reconnaît pas l'"annexion" de la Crimée.

    "La publication de la carte de l'Ukraine sans la Crimée va à l'encontre des lois internationales et ignore entièrement la position consolidée des Etats européens qui ne reconnaissent pas l'occupation de la Crimée par la Russie", lit-on dans la lettre de M. Zaytchouk.

    Les éditeurs de leur côté attribuent la faute au cartographe qui avait pu confondre les époques en raison du travail parallèle sur une monographie sur l'Ukraine, en utilisant la carte de la période historique où la Crimée faisait partie de la Russie.

    "Notre cartographe préparait à ce moment-là une monographie historique sur l'Ukraine et s'est servi, pour certaines cartes de l'+Atlas du football+, de la carte concernant une autre période historique".

    Pour la même raison, on trouve sur certaines cartes de l'atlas la République turque de Chypre du Nord (un Etat non reconnu, sauf par la Turquie, occupant le nord de l'île de Chypre).

    Des incidents similaires ont déjà eu lieu dans d'autres maisons d'édition dans des pays qui avaient refusé de reconnaître l'appartenance de la Crimée à la Russie. Parmi les cas récents, la carte imprimée par une édition italienne où la Crimée est aussi décrite comme territoire russe.

    La République de Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues des régions russes suite à un référendum organisé le 16 mars 2014 en réponse au coup d'Etat réalisé en Ukraine en février 2014. 90% des votants ont opté pour la sortie de l'Ukraine et le rattachement à la Russie (dont la Crimée avait fait partie avant 1954). L'Ukraine n'a jamais reconnu ce rattachement.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    La carte de Crimée russe publiée en Italie indigne l’ambassadeur d’Ukraine
    USA Today publie une carte de l'Ukraine sans la Crimée
    Poutine sonde la Crimée sur son appartenance à l'Ukraine
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    rattachement de la Crimée, République tchèque, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik