International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
2181458
S'abonner

Les Etats-Unis tentent d’accuser la Russie de bombardements aériens indiscriminés de la province d’Alep qu’ils ont effectués eux-mêmes, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

"Mercredi dernier, le représentant officiel du Pentagone, Steve Warren, a déclaré depuis l'Irak que des avions russes auraient largué des bombes sur deux hôpitaux de la ville d'Alep", a indiqué le militaire.

"Comme nous en avons convenu, nous n'allons rien dissimuler à nos partenaires américains. Hier mercredi à 13 h 55 min (heure de Moscou, ndlr), deux chasseurs américains de type A-10 sont entrés dans l'espace aérien syrien depuis le territoire turc et ont effectué des bombardements contre des sites stratégiques dans la ville d'Alep. Cependant, le caporal Warren a décidé de passer ce fait sous silence", a-t-il relevé.

"Ainsi, au moins 50.000 Syriens, toujours selon lui, auraient été privés de services indispensables. Cependant, il n'a su rien ajouté là-dessus: ni les coordonnées des hôpitaux, ni l'heure exacte des bombardements en question, ni la source de ces renseignements. Rien de plus", a souligné le porte-parole.

"Nous avons étudié de plus près toutes les données disponibles sur les bombardements effectués hier dans la ville d'Alep. Malheureusement, j'ai de mauvaises nouvelles à annoncer au caporal Warren: il s'est trompé. Hier, les forces aériennes russes n'ont pas effectué de raid au-dessus d'Alep. Leur cible la plus proche se trouvait à plus de 20 kilomètres de la ville. Cependant, les forces aériennes de la coalition antiterroriste ont bel et bien survolé ce territoire", a-t-il ironisé.

Et d'indiquer: "Nous ne sommes pas encore parvenus à déterminer exactement ce qu'ils avaient bombardé dans la ville d'Alep. Il est probable que parmi les sites endommagés figurent les deux hôpitaux. Bien entendu, nous comptons étudier cela plus profondément".

"Ils (le Pentagone, ndlr) profèrent des accusations sans fondement à notre égard afin de se dédouaner. S'ils continuent à le faire, nous serons contraint de tenir simultanément deux points de presse: un pour nous et l'autre pour les militaires de la coalition qui se disent professionnels", a-t-il martelé.

Et d'ajouter: "Certaines chaînes américaines et européennes vont encore plus loin. Elles essaient de faire passer plusieurs images montrant la ville d'Alep en ruines, qui ont été prises avant le début de notre opération, pour les conséquences de l'implication militaire russe en Russie. On reconnait là-derrière la main d'un chef d'orchestre expérimenté".

"Aujourd'hui, il est devenu tendance d'accuser la Russie de tous les maux et de passer sous silence, comme un secret d'Etat, l'efficacité de leur propre opération aérienne en Syrie", a-t-il conclu.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a rappelé un incident similaire survenu récemment. La chaîne Euronews avait montré le représentant du commandement central américain en train de commenter les succès de la lutte contre l'EI en s'accompagnant de séquences des bombardiers russes Tu-160.

L'incident n'est pas unique en son genre. Un blogueur russe a dénoncé hier le reportage de France 2 sur les frappes aériennes françaises en Syrie dont les séquences montraient des extraits de vidéos du ministère russe de la Défense.

Всем доброе утро и немного нашей отечественной "перемоги" сразу с начала дня. Телеканал France 2 вчера выпустил новостной сюжет о том, как Россия бомбит Сирию неуправляемыми авиабомбами, что это очень плохо и вызывает большое количество жертв среди гражданских.А вот Франция, согласно этому сюжету, работает в составе коалиции и успешно уничтожает ИГ исключительно высокоточным оружием и вообще няшечки.Проиллюстрированы успехи фрацузских ВВС, разумеется, кадрами российского МинОбороны. Характерно, что это не просто ошибка редактора, а намеренный подлог, так как надписи на русском замазаны, чтобы никто не задался вопросом "давно ли французские пилоты летают на российских бомбардировщиках?".Вот такая история. Лайк, шер, репост, вива ля франс.

Posté par Тимофей Васильев sur lundi 8 février 2016

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont Daech et le Front al-Nosra.

Les forces aériennes russes ont lancé une opération militaire contre les terroristes en Syrie le 30 septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

150.000 soldats saoudiens prêts à affronter Daech en Syrie
Syrie: l'intervention saoudienne ne ferait que soutenir les terroristes
Syrie: trouver refuge dans un camp, et mourir…
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
diffamation, informations, Etat islamique, Pentagone, Steve Warren, Alep, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook