Ecoutez Radio Sputnik
    Donbass

    La France et l’Allemagne ramèneront-elles Kiev à la raison?

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    19302
    S'abonner

    Alors que Kiev continue de faire semblant d’appliquer les accords de Minsk, la pression exercée par la France et l’Allemagne pourrait contribuer à un règlement pacifique dans le Donbass, estime l’ambassadeur russe en Allemagne.

    Kiev simule l'exécution des accords de Minsk. La vraie solution pour régler le conflit dépendra de la pression exercée par la France et l'Allemagne sur les autorités ukrainiennes, a annoncé l'ambassadeur russe à Berlin Vladimir Grinine.

    "La question concerne la position de Kiev qui, à ce jour, se livre à des simulations et cherche par tous les moyens à éviter la réalisation du plan de règlement pacifique. Nous reportons dès lors tous nos espoirs sur nos partenaires occidentaux, et avant tout sur l'Allemagne et la France en tant que participants du +Quartet de Normandie+ (Russie, France, Allemagne et Ukraine, ndlr). Nous comptons sur eux pour poursuivre leur pression jusqu'à ce que cela ne mène à des résultats concrets", a déclaré le diplomate dans une interview accordée à une chaîne télévisée russe.

    Rappelant les déclarations faites par le vice-chancelier et ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel, et par Horst Seehofer, premier ministre du Land allemand de Bavière et chef de l'Union chrétienne-sociale, le diplomate russe a fait par ailleurs remarquer qu'à présent de nombreuses personnalités politiques allemandes prônaient la levée ou l'affaiblissement des sanctions imposées à la Russie suite à la crise dans l'est de l'Ukraine. En outre, nombreux sont ceux qui estiment que Kiev devrait désormais pleinement assumer ses responsabilités dans la réalisation des accords de Minsk, observe M. Grinine.

    En avril 2014, les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les républiques populaires autoproclamées de Lougansk et de Donetsk. D'après les informations les plus récentes diffusées par l'Onu, le conflit a déjà fait plus de 9.000 victimes.
    La question du règlement du conflit dans le Donbass est également discutée dans le cadre des rencontres des groupes de contact qui ont lieu à Minsk, en Biélorussie. Depuis septembre 2014, le groupe a déjà adopté trois documents réglementant les démarches en vue d'une désescalade du conflit et d'une trêve.

    Lire aussi:

    Kiev ouvre une enquête contre Saakachvili
    «La Russie a besoin d’une Europe forte»
    La France veut intensifier ses relations avec Moscou malgré les sanctions
    Tags:
    conflit ukrainien, Kiev, Donbass, France, Ukraine, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik