Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Pour Donald Trump, la France n’est plus ce qu’elle était

    © AP Photo / Charlie Neibergall
    International
    URL courte
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
    7756
    S'abonner

    Le milliardaire américain Donald Trump a déclaré qu'il aurait ouvert le feu sur les terroristes s'il s’était trouvé au Bataclan le 13 novembre, jour de la tuerie perpétrée par des terroristes dans la salle de concert parisienne. Il a ajouté que la France avait beaucoup changé.

    M.Trump estime le port d'armes devrait désormais être autorisé en France.

    "Vous pensez vraiment que, s’il y avait eu dans l’assistance quelques personnes armées et entraînées, cela se serait passé de la même façon? Je ne le crois pas. Ils auraient tué les terroristes. C’est du bon sens. Je possède en permanence une arme sur moi. Je peux vous dire que si j’avais été au Bataclan ou dans un des cafés, j’aurais tiré. Je serais mort peut-être, mais j’aurais dégainé", a-t-il dit dans une interview pour l’hebdomadaire français Valeurs Actuelles.

    M.Trump, a également souligné que la chaîne de télévision américaine Fox News avait raison en ce qui concerne les fameuses "no-go zone", des quartiers de Paris qui seraient devenus inaccessibles aux "non-musulmans", selon la chaîne.

    "Malheureusement, la France n’est plus ce qu’elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l’impression qu’ils sont devenus hors la loi, qu’ils sont, comme certains de vos essayistes l’ont écrit, des territoires perdus de la République. Des amis français me disent qu’ils ont parfois le sentiment de n’être plus vraiment chez eux quand ils se promènent çà et là dans leur pays", assure Donald Trump.

    La chaîne Fox News a dû présenter des excuses à plusieurs reprises pour avoir affirmé qu'il y avait des "no-go zones totalement musulmanes" en Europe. Cette information a été présentée par la chaîne après l’attaque de la rédaction de Charlie Hebdo en janvier 2015.

    Les propos d'un expert qui s'était exprimé au cours d’une émission télévisée sur Fox News ont provoqué la colère de certains membres de la société française. L’intéressé avait énuméré huits "no-go" zones pour les "non-musulmans" à Paris, des lieux où "les règles islamiques étaient plus respectées que celles de l'Etat français".

    Dossier:
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

    Lire aussi:

    USA: Trump et Sanders dominent les primaires dans le New Hampshire
    Trump, Clinton, Bush, Cruz? Un superordinateur à la présidence!
    Donald Trump en lice pour le Nobel de la paix
    Tags:
    armements, port d'armes, attentat, attentats du 13 novembre à Paris, Donald Trump, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik