Ecoutez Radio Sputnik
    Crise des migrants

    Migrants: l'Otan s'implique dans la lutte contre les passeurs en mer Egée

    © AFP 2019 Aris Messinis
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    9313
    S'abonner

    L'Organisation du Traité de l'Atlantique nord lance une opération contre le trafic humain en mer Egée via laquelle des migrants affluent vers l'Europe.

    L'Otan, qui a refusé jusqu'ici de s'impliquer dans la crise des migrants, a décidé de lancer une opération maritime visant à lutter contre le trafic humain en mer Egée en envoyant un groupe naval de surveillance dans la zone qui sépare la Grèce et la Turquie, rapportent les médias internationaux. 

    Cette décision a été adoptée jeudi lors d'une rencontre ministérielle de l'Alliance à Bruxelles afin d'aider l'Europe à venir à bout de la pire crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. 

    Les détails de l'opération sont encore à mettre au point, mais, de toute évidence, les bâtiments de l'Otan vont patrouiller conjointement avec les gardes côtières turque et grecque, ainsi qu'avec l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex.

    "Il s'agit d'un syndicat criminel qui exploite ces malheureux, c'est une opération organisée de contrebande des réfugiés (…) Ce sont des vies humaines qui sont en jeu", a plaidé devant les journalistes le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter. 

    L'afflux de migrants fuyant les conflits au Proche-Orient et en Afrique du Nord ne tarit pas malgré l'hiver et le mauvais temps. En quête d'une vie meilleure sur le Vieux Continent, des milliers de personnes tentent de traverser la mer qui sépare la Turquie de la Grèce, et nombre de réfugiés y périssent, transformant cette zone en cimetière à ciel ouvert.  

    Bruxelles espère que les trois milliards d'euros débloqués par l'Union européenne et versés à la Turquie pour qu'elle retienne les migrants sur son sol aident à désamorcer la crise, alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan menace d'ouvrir ses frontières avec l'UE aux réfugiés syriens. 

    L'Allemagne s'est déjà déclarée prête à participer à l'opération de l'Otan en mer Egée aux côtés de la Turquie et de la Grèce. 

    "Il importe d'agir rapidement pour couper court au business criminel des passeurs de migrants", a déclaré la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen.

    Quoi qu'il en soit, l'Otan et l'UE tiennent à souligner qu'il ne s'agit "pas d'arrêter ou de repousser des bateaux de réfugiés".

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Migrants: l'UE a lancé son opération navale contre les passeurs en Méditerranée (officiel)
    Europol: la police allemande démantèle un groupe de passeurs de migrants
    La Turquie et la Grèce veulent impliquer l’Otan dans la crise des migrants
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Tags:
    opération, crise migratoire, migrants, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), ONU, Union européenne (UE), Ashton Carter, Ursula von der Leyen, mer Egée, Afrique du Nord, Proche-Orient, Turquie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik