Ecoutez Radio Sputnik
    Mikhail Gorbachev

    "Ce sont les Etats-Unis qui sèment la pagaille" en Europe de l'Est

    © Sputnik . Alexander Vilf
    International
    URL courte
    3514413

    La Russie doit répondre "dignement et sérieusement" aux déclarations de l'Otan, en évitant d’avoir recours à la force, estime le dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

    La Russie doit répondre aux velléités de l'Otan de renforcer sa présence militaire en Europe de l'Est "comme toujours, dignement et sérieusement", mais sans avoir recours à la force, a déclaré l'ancien président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev.

    "Je pense que ce sont les Etats-Unis qui ont semé la pagaille. Ils se servent des contradictions, des bras-de-fer, ils interviennent et exacerbent des conflits", a martelé M.Gorbatchev.

    Répondant à la question de savoir si ces décisions étaient à l'initiative des Etats-Unis, l'ancien dirigeant russe a fait remarquer qu'"importer des armes estimées à 20-30 milliards de dollars (17-26 milliards d'euros, ndlr)" comme le fait Washington est une "erreur" et que cette "politique ne donnera rien".

    Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a déclaré mardi que les ministres de la Défense de l'Otan s'étaient mis d'accord sur le renforcement de la présence militaire de l'Alliance en Europe de l'Est, en Méditerranée et en Mer noire. Il a également précisé que des décisions concrètes sur la présence militaire de l'Otan seront prises en juillet, lors du sommet de l'Alliance.

    Selon le quotidien britannique le Télégraphe, des bataillons forts de 500 à 1.000 hommes pourraient être déployés en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie et Bulgarie. Le gros de l'effectif en rotation sera formé par des militaires américains, britanniques et allemands. Le contingent aura évidemment en son sein des unités spéciales dotées de missiles sol-air, d'avions d'attaque au sol et d'hélicoptères.

    Dans le même temps, la semaine dernière, le chef du Pentagone Ashton Carter a déclaré que les Etats-Unis quadrupleraient le programme d'aide à leurs alliés européens en 2017 "en réponse à l'agression russe en Europe de l'Est et dans le monde entier". Le budget destiné à la lutte contre l'Etat islamique n'augmentera en revanche que de 50%.

    Lire aussi:

    L'Otan prête à déployer des troupes en Europe de l'Est et dans les pays baltes
    L'Otan grossit sa force de réaction pour atteindre 40.000 militaires
    L'Otan veut élaborer une stratégie en réponse aux "actions latentes" de la Russie
    Londres se prépare à l'éventualité d'un conflit Otan-Russie
    Tags:
    OTAN, Mikhaïl Gorbatchev, Europe de l'Est
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik