Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev donne un entretien au journal allemand Handelsblatt

    "La Russie n'envisage pas d'opération terrestre en Syrie"

    © Sputnik . Ekaterina Chtukina
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    39805
    S'abonner

    Le premier-ministre russe Dmitri Medvedev a déclaré que la Russie n'envisageait pas d'opération terrestre en Syrie, l'opération de ses forces aériennes dans ce pays étant pour sa part temporaire.

    L'opération des forces aériennes russes en Syrie est temporaire et l'utilisation des avions et des missiles se fait à une échelle locale. Dans le même temps la Russie ne souhaite pas mener une opération terrestre, a déclaré le premier ministre russe Dmitri Medvedev dans un entretien au journal allemand Handelsblatt.

    Le chef du gouvernement russe a également fait état de milliers de ressortissants russes qui étaient partis en Syrie et qui pourraient revenir en Russie.

    "C'est pour cela que le président russe a accepté la proposition du président syrien et a pris part à cette opération militaire. Elle sera temporaire. L'utilisation des forces aériennes et des missiles se fait de manière localisée. Nous ne souhaitons pas participer à une opération terrestre", a-t-il déclaré au journal allemand.

    La Russie effectue des frappes aériennes en Syrie depuis le 30 septembre 2015 à la demande du président du pays, Bachar el-Assad. Les avions russes frappent les sites des groupes terroristes Etat islamique (EI, ou Daech) et Front al-Nosra. Au total, l'aviation russe, appuyée par les navires de la Flottille de la Caspienne et le sous-marin Rostov-sur-le-Don de la flotte russe de la mer Noire, a éliminé plusieurs centaines de djihadistes et détruit des milliers de sites terroristes.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Rôle de la Russie en Syrie: le Financial Times déforme les propos de Ban Ki-moon
    La Russie détruit 1.300 cibles terroristes en Syrie en une semaine
    Quel isolement? L'Occident a besoin de la Russie en Syrie
    La Russie insiste pour que les Kurdes participent aux négociations sur la Syrie
    Tags:
    opération terrestre, opération militaire, frappe aérienne, Dmitri Medvedev, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik