Ecoutez Radio Sputnik
    Zahl der Flüchtlinge im Steigen begriffen

    Vienne demande à Skopje d'être prêt à stopper les migrants à ses frontières

    © REUTERS / Antonio Bronic
    International
    URL courte
    Crise migratoire (786)
    2271

    Vienne a demandé vendredi à la Macédoine d'être prête à stopper le flux des migrants à sa frontière avec la Grèce, l'Autriche prévoyant de fermer la sienne dans les prochains mois.

    "La Macédoine devrait être prête à stopper les entrées de migrants à sa frontière" avec la Grèce, a déclaré à Skopje le ministre autrichien des Affaires étrangères Sebastian Kurz.

    "Le plafond de migrants que l'Autriche a fixé pour 2016 sera fort probablement atteint dans les quelques mois à venir et l'Autriche devra alors stopper les migrants à ses frontières", a poursuivi M.Kurz.

    Le gouvernement autrichien a annoncé en janvier sa volonté de limiter à 37.500 le nombre des demandeurs d'asile acceptés en Autriche en 2016, plus de deux fois moins que les 90.000 de l'année dernière.

    "Nous savons que cette tâche sera difficile et nous avons convenu que l'Autriche assurerait un soutien" à la Macédoine en termes de personnel et d'équipement pour mettre en œuvre une éventuelle décision de fermer sa frontière aux migrants, a indiqué M. Kurz.

    Le ministre a évoqué lundi à Sarajevo un "plan d'action" avec les pays des Balkans pour faire cesser le flux "incontrôlé" de migrants vers l'Europe occidentale, au début d'une tournée dans la région.

    La Macédoine a commencé à ériger lundi une nouvelle clôture barbelée à sa frontière avec la Grèce, afin de mieux maîtriser le flux de migrants illégaux, a-t-on appris de source militaire.

    La nouvelle clôture sera construite en parallèle avec une autre qui existe déjà, avec l'objectif de rendre plus difficiles les passages des migrants qui entrent dans le pays balkanique en provenance de la Grèce, a dit à l'AFP un responsable de l'armée macédonienne.

    La Macédoine a commencé en novembre à filtrer les migrants, en autorisant uniquement ceux venant des pays en guerre (la Syrie, l'Afghanistan et l'Irak) d'entrer sur son territoire pour poursuivre ensuite leur périple vers l'Europe occidentale.

    Fin janvier, les autorités macédoniennes ont davantage limité le passage, laissant depuis passer uniquement les réfugiés qui affirment vouloir demander l'asile en Allemagne et en Autriche.

    Dossier:
    Crise migratoire (786)

    Lire aussi:

    Autriche: "feu vert" pour les parlementaires russes malgré les sanctions
    Transit des réfugiés: l’Autriche tape du poing sur la table
    L'Autriche a rejeté 15.000 demandes d'asile en 2015
    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    Tags:
    crise migratoire, migrants, frontière, Sebastian Kurz, Macédoine du Nord, Autriche, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik