International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
4183
S'abonner

La nouvelle tentative de régler la crise en Ukraine à Munich a toutefois été de courte durée.

Une réunion du "Quartet Normandie" (Russie, Ukraine, Allemagne, France) au niveau ministériel consacrée à la situation en Ukraine a débuté samedi matin à Munich et s'est terminée peu après.

La Russie y était représentée par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l'Allemagne par son homologue Frank-Walter Steinmeier, l'Ukraine par le chef de la diplomatie Pavel Klimkine. En raison de la démission du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius la semaine dernière, la France était représentée par le directeur général des Affaires politiques et de la Sécurité du Quai d'Orsay Nicolas de Rivière.

Le règlement de la crise dans le Donbass (sud-est de l'Ukraine) en proie à un conflit armé était au centre des discussions.

Cependant, peu après le début de la rencontre, Sergueï Lavrov a quitté la salle sans fournir de commentaires aux journalistes.

Selon Pavel Klimkine, la prochaine réunion du quartet aura lieu début mars à Paris.

"Il n'y a pas de résultat concret. C'était une rencontre destinée à préparer la prochaine réunion réelle au format "Normandie". Nous espérons, et nous en avons préalablement convenu, que cette réunion aura lieu début mars à Paris", a-t-il indiqué.

Le "Format Normandie" est devenu le nom qui désigne les réunions entre Moscou, Berlin, Kiev et Paris et qui ont pour but d'essayer de résoudre le conflit qui déchire l'Ukraine. "Normandie" fait référence à une première rencontre dans le château de Bénouville dans le Calvados (France) entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Piotr Porochenko, organisée sous l'égide de François Hollande et en présence d'Angela Merkel en marge des commémorations des 70 ans du Débarquement allié, le 6 juin 2014.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Dmitri Medvedev déplore un monde "qui empire et devient plus dangereux"
Kiev fait une croix sur Minsk-2
Le statut particulier du Donbass ne doit pas effrayer Kiev
Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
Tags:
format Normandie, Conférence de Munich 2016, Pavel Klimkine, Sergueï Lavrov, Munich, France, Ukraine, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook