Ecoutez Radio Sputnik
    Office fédéral de protection de la constitution

    Les services secrets allemands finançaient Al-Qaïda?

    © Wikipedia
    International
    URL courte
    6324
    S'abonner

    Le parquet fédéral allemand a ouvert une enquête à l’encontre de deux employés de l'Office fédéral de protection de la constitution soupçonnés d’avoir transféré de l’argent pour le compte du groupe terroriste Al-Qaïda.

    L'enquête se base sur l'information révélée par Irfan Peci, un islamiste recruté par des employés de l'Office fédéral de protection de la constitution (BFV), dans son livre intitulé "Djihadiste", rapportent les médias allemands.

    Il a annoncé que son curateur lui avait donné 500 euros afin qu'il les transfère à un des dirigeants principaux du groupe terroriste Al-Qaïda afin de prouver qu’il était digne de confiance. Selon M.Peci, le curateur savait que cet argent était destiné à Al-Qaïda. Il avait malgré tout validé la transaction après avoir reçu l’approbation d’un employé du département juridique.

    Mais ce n’est pas tout. Peci a également fait parvenir 300 euros au groupe "Les Moudjahidines talibans allemands" au vu et au su du curateur.

    Le député du Bundestag (parlement allemand) Hans-Christian Ströbele a exigé que le parquet examine les circonstances de l'affaire sans tenir compte des fonctions des suspects. Il a ajouté que le financement des terroristes par les contribuables allemands était inacceptable.

    Les deux prévenus encourent une peine de 5 ans d’emprisonnement pour collaboration avec les terroristes.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a reconnu Al-Qaïda et tous les groupes liés à cette organisation comme une menace à la paix et à la sécurité internationale.


    Lire aussi:

    Malgré la croissance économique, le terrorisme se répand en Afrique
    L'APCE reconnaît le rôle clé de la Russie dans la lutte contre le terrorisme
    Ces bombes US qui soutiennent le terrorisme
    Tags:
    financement, terrorisme, Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution (BfV), Al-Qaïda, Irfan Peci, Hans-Christian Ströbele, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik