International
URL courte
57682
S'abonner

Un haut responsable du parquet général ukrainien a annoncé sa démission lundi en dénonçant "la corruption" et "l'arbitraire" régnant dans cette structure, nouveau scandale au sein du pouvoir ukrainien qui a aussitôt suscité les foudres de Washington.

"Les dirigeants actuels du parquet l'ont transformé en un endroit où règne la corruption", a lancé le vice-procureur général Vitali Kasko en lisant sa lettre de démission devant les médias lors d'une conférence de presse.

"Ici, ce ne sont pas le droit et la loi qui sont appliqués mais l'arbitraire et l'illégalité", a-t-il poursuivi en mettant en cause son chef Viktor Chokine, un proche du président Petro Porochenko.

"Les possibilités (…) de créer en Ukraine un vrai parquet sur le modèle européen, avec ses dirigeants actuels, sont définitivement épuisées et je ne vois aucun sens de rester à mon poste", a résumé M.Kasko.

Cette annonce, moins de deux semaines après la démission retentissante du ministre de l'Economie réformateur Aivaras Abromavicius, a été aussitôt dénoncée comme un "coup porté au progrès des réformes en Ukraine" par l'ambassadeur américain dans ce pays, Geoffrey Pyatt.

"Kasko était un défenseur du changement au sein du Parquet général", a souligné le diplomate sur son compte Twitter. "L'Ukraine mérite un système judiciaire nettoyé" pour enrayer "la corruption omniprésente et le népotisme", a-t-il ajouté.

Le procureur général d'Ukraine, Viktor Chokine, est depuis plusieurs mois accusé par ses critiques de ne rien faire pour lutter contre la corruption, voir de couvrir ce fléau notamment quand cela concerne des oligarques proches du pouvoir, informe l'AFP.

Selon certains médias et hommes politiques pro-européens, les Occidentaux avaient déjà réclamé à plusieurs reprises au chef de l'Etat de limoger M.Chokine, menaçant de suspendre l'aide financière à Kiev en cas de refus.

Lire aussi:

Ukraine: le programme du FMI menacé
Les déclarations d’un ministre ukrainien choquent l'Occident
Ukraine: le ministre de l'Economie claque la porte et dénonce la corruption
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Tags:
démission, corruption, Vitali Kasko, Viktor Chokine, Petro Porochenko, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook