Ecoutez Radio Sputnik
    le camp de concentration d'Auschwitz

    L'expression "camp d'extermination polonais" coûtera 5 ans et une amende

    © Sputnik. Valery Melnikov
    International
    URL courte
    24824

    Le ministère polonais de la Justice a préparé un projet de loi interdisant aux journalistes et aux médias d’utiliser l'expression "camp de la mort polonais".

    La loi prévoit une sanction pénale à tout journaliste ou média pour l'attribution à la Pologne, "publique et contraire aux faits", d'une quelconque "participation, organisation ou responsabilité dans les crimes commis par le Troisième Reich". Ainsi, l'utilisation de ces termes pourra coûter aux journalistes cinq ans d'emprisonnement et une amende, annonce lundi le ministre adjoint polonais de la Justice Patryk Jaki.

    En outre, le ministère polonais de la Justice a l'intention d'ajouter à la Constitution une disposition stipulant que "la réputation de la Pologne et du peuple polonais doivent être soumis à une protection juridique".

    Ainsi, le gouvernement de Beata Szydło est déterminé à lutter contre le terme "camp d'extermination polonais" qui se retrouve fréquemment dans les médias occidentaux lorsque ceux-ci décrivent les camps de concentration nazis localisés en Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Selon la loi polonaise, l'initiative du ministère doit être soutenue par le gouvernement puis recevoir l'approbation du Parlement. Enfin, le président de République de Pologne Andrzej Duda doit signer cette loi.

    A maintes reprises, les cours polonaises ont laissé sans réponse des plaintes contre certains médias étrangers qui utilisaient le terme controversé de "camp de concentration polonais". En 2013, le parquet de Varsovie a refusé d'engager des poursuites au titre d'"injures publiques au peuple polonais" suite à la publication dans le journal Rheinische Post des mots "camps de concentration polonais", estimant que l'expression constituait une indication de la localisation géographique de ces camps.

    Lire aussi:

    Pologne, Turquie: pourquoi les camions russes sont interdits d’entrée
    La Pologne retire un monument italien d'Auschwitz
    Oskar Groening, le «comptable d’Auschwitz», condamné à 4 ans de prison
    Auschwitz: rien ne justifie les mensonges (expert français)
    Libération d'Auschwitz: Merkel reconnaît le rôle des soldats soviétiques (Pouchkov)
    Tags:
    amende, camp de concentration, loi, Auschwitz, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik