Ecoutez Radio Sputnik
    L’Arabie saoudite lance des exercices militaires inédits

    L'Arabie saoudite lance des exercices militaires inédits

    © REUTERS / Faisal Al Nasser
    International
    URL courte
    92871

    L'Arabie Saoudite a lancé la plus grande manœuvre militaire de l'histoire de la région, avec la participation des troupes de 20 pays.

    Surnommée "Tonnerre du nord", l'opération implique des pays arabes et musulmans, alors que d'autres détails sur les exercices n'ont pas été publiés, rapporte le journal britannique Independent.

    Les pays, qui se joignent à l'Arabie saoudite dans l'opération, sont les Emirats arabes unis, la Jordanie, Bahreïn, le Sénégal, le Soudan, le Koweït, les Maldives, le Maroc, le Pakistan, le Tchad, la Tunisie, les Comores, Djibouti, Oman, le Qatar, la Malaisie, l'Egypte, la Mauritanie et l'île Maurice, ainsi que les forces du Bouclier de la péninsule (une composante militaire du Conseil de coopération du Golfe).

    "Les exercices +Tonnerre du nord+ représentent un message clair que le Royaume d'Arabie saoudite ainsi que ses frères et ses amis des pays participants restent unis pour faire face à tous les défis et maintenir la paix et la stabilité dans la région", affirment les médias saoudiens.

    Cette démarche a été entreprise quelques mois après que l'Arabie saoudite ait formé une coalition antiterroriste comprenant 34 pays principalement musulmans. Selon les responsables saoudiens, l'alliance a été formée afin de repousser et de combattre les terroristes.

    Le 13 février, Riyad a déployé des avions de combat sur la base militaire turque d'Incirlik, dans le sud de la Turquie, où se trouvaient déjà des avions de la coalition conduite par les Américains.

    L'Arabie saoudite s'était auparavant dite prête à dépêcher en Syrie des forces terrestres, mais uniquement dans le cadre de la coalition dirigée par les Etats-Unis. Washington, par la voix de responsables du Pentagone, a dit voir d'un bon œil cette offre saoudienne.

    Lire aussi:

    Pour l’Arabie saoudite, Assad partira de gré ou de force
    Lutte anti-EI en Syrie: l'Arabie saoudite déploiera des avions en Turquie
    Vente d’armes à l’Arabie Saoudite: Ottawa va-t-il honorer le contrat?
    Pourquoi l'Arabie saoudite n'enverra pas son armée en Syrie
    La Turquie et l'Arabie saoudite ont déjà un pied en Syrie
    Tags:
    Conseil de coopération du Golfe (CCG), opération terrestre, exercices militaires, terrorisme, Adel al-Jubeir, Djibouti, île Maurice, Maldives, Riyad, Mauritanie, Sénégal, Tunisie, Malaisie, Oman, Qatar, Bahreïn, Pakistan, Koweït, Émirats Arabes Unis, Jordanie, Maroc, Soudan, Arabie Saoudite, Turquie, Egypte, Tchad, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik