International
URL courte
327
S'abonner

La contamination de l’atmosphère et de l’air dans les maisons, ainsi que dans des endroits peuplés conduit à la mort anticipée de plus de 5,5 millions de personnes chaque année. Plus de la moitié de ces morts sont enregistrés en Inde et en Chine.

Ces chiffres tragiques ont été récemment rendus publics sur le site Science Daily, dans un rapport présenté à la réunion annuelle de l'Association américaine pour le développement de la science (AAAS). Selon les informations des chercheurs, ce sont les particules, produits du fonctionnement des centrales électriques, des véhicules, du charbon brûlé, pénétrant dans l'atmosphère, qui ont un effet très négatif sur la santé humaine.

La Chine et l'Inde, où l'énergie est toujours produite, dans une grande mesure, du charbon et du feu, enregistrent un niveau élevé de morts provoquées par la mauvaise qualité de l'air. Les autorités pékinoises ont récemment été obligées de maintenir un niveau très haut d'alerte lié à la contamination de l'air.

Les chercheurs soulignent que partout dans le monde, des mesures urgentes et sérieuses doivent être mises en œuvre, sinon les conséquences pourront être catastrophiques. La contamination de l'atmosphère représente un des risques les plus graves pour la vie des hommes.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
Tags:
air, écologie, Chine, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook