Ecoutez Radio Sputnik
    Gouvernement ukrainien. Archive photo

    La motion de censure contre le gouvernement ukrainien enregistrée

    © Sputnik . Mikhail Palinchak
    International
    URL courte
    17455

    Si la proposition actuelle n'obtient pas le nombre nécessaire de voix des députés, une nouvelle motion ne pourra être lancée que lors de la session prochaine de la Rada suprême qui débutera le 6 septembre.

    Le leader du groupe présidentiel Bloc de Piotr Porochenko Yuri Loutsenko a déposé mardi un projet de motion de censure contre le gouvernement ukrainien auprès de la Rada suprême, annonce le site LB.ua se réfèrant aux sources informées.

    La proposition de résolution a été signée par 158 députés du parlement ukrainien.

    Le discours du premier ministre Arseni Iatseniouk prononcé à la Rada suprême a provoqué le mécontentement des députés. Actuellement, le parlement est en mesure de lancer le processus de destitution du gouvernement. Cette initiative nécessite 150 signataires, et ce chiffre est déjà dépassé dans la proposition de résolution déposée par M.Loutsenko.

    "Encore cinq minutes… C’est peut-être le dernier discours. Ecoutez", disait M.Iatseniouk aux députés qui ne voulaient plus rien entendre de lui, selon RIA Novosti.

    La proposition de résolution est considérée comme adoptée, si elle est soutenue au moins par 226 députés du parlement. Dans ce cas-là, le gouvernement serait destitué, mais resterait en fonction jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement.

    Si la proposition actuelle n'obtient pas le nombre nécessaire de voix des députés, un nouveau processus ne pourra être lancé que lors de la session prochaine de la Rada suprême qui débutera le 6 septembre prochain.

    Lire aussi:

    La majorité du parti de Porochenko soutient la démission de Iatseniouk
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Tags:
    motion de censure, destitution, Rada suprême, Iouri Loutsenko, Arseni Iatseniouk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik