Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    Danemark: les sectes recrutent dans les centres d’accueil de réfugiés

    © REUTERS/ Alexandros Avramidis
    International
    URL courte
    Crise migratoire (780)
    1940901228

    Au Danemark des responsables des centres d'accueil des réfugiés s'alarment à cause des Témoins de Jéhovah qui font des adeptes parmi les migrants. Les membres de la secte déclarent pour leur part que tout le monde a le droit d'écouter l'Ecriture Sainte.

    Des responsables des centres d'accueil de migrants se plaignent de visites inattendues des Témoins de Jéhovah. Selon Nina Dewulff-Semlov, une voiture de la secte s'est récemment arrêtée près du centre d'accueil d'une petite ville danoise. Une femme est entrée dans le bâtiment, puis en est sortie accompagnée de deux réfugiés. Les trois individus sont ensuite montés dans la voiture et ont quitté les lieux.

    Quand les migrants sont revenus au centre d'accueil, ils étaient très émus. Ils ont raconté qu'ils avaient assisté à une réunion des Témoins de Jéhovah, selon le quotidien danois Jyllands-Posten. Bien sûr, les migrants sont libres de leurs mouvements, estime Mme Dewulff-Semlov mais cette-fois-ci elle avait eu le sentiment qu'ils avaient pris place dans la voiture sans savoir où ils allaient.

    Selon l'employée de la Croix Rouge danoise Solveig Vestergaard, les Témoins de Jéhovah cherchent intentionnellement des adeptes dans des centres d'accueil de réfugiés. De nombreuses municipalités font état de faits similaires.

    Annika Hvithamar, spécialiste des Témoins de Jéhovah, estime qu'au Danemark, la majorité des nouveaux adeptes des sectes sont des migrants.

    En février 2013, les Témoins de Jéhovah ont ouvert un groupe en arabe à Copenhague.

    Le porte-parole de la secte, Dag-Erik Kristoffersen, a pour sa part déclaré qu'il n'y avait rien d'inquiétant et que personne ne forçait les migrants à adhérer la secte. Il a également précisé que le processus d'adhésion à la secte prenait plus d'un mois. "Nous respectons toujours le choix des individus, qu'il s'agisse d'un oui ou d'un non", a-t-il souligné.

    La directrice du centre d'accueil des réfugiés Nina Svendsen n'est pas d'accord avec lui. Elle a déjà eu affaire à des Témoins de Jéhovah et leur a demandé de quitter le centre d'accueil. Mais ceux-ci se sont placés juste à la sortie du centre de manière ostentatoire.

    En 2015, le Danemark a enregistré 21.000 demandes d'asile. D'après les prévisions du gouvernement, le nombre de demandes atteindra 25.000 en 2016.

    Dossier:
    Crise migratoire (780)

    Lire aussi:

    La Suède et le Danemark ferment un peu plus leurs frontières aux migrants
    Migrants: le Danemark cherche à éviter les tensions sur son sol
    Danemark: de la publicité à destination des migrants
    Les Français de plus en plus défavorables à l'afflux de migrants
    Tags:
    sectes, migrants, Témoins de Jéhovah, Dag-Erik Kristoffersen, Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik