International
URL courte
Crise migratoire (789)
9404
S'abonner

Pour 66% des Allemands, leur pays ne doit pas considérer Ankara comme un partenaire dans le règlement de la crise migratoire.

Pour la majorité des citoyens allemands, la Turquie n'est pas un partenaire fiable dans le règlement de la crise migratoire, comme en témoignent les résultats d'un sondage réalisé par l'institut Emnid paru dans le journal Bild am Sonntag.

66% des sondés sont de cet avis. Seuls 23% estiment que la Turquie pourrait être un partenaire fiable dans cette question.

Le sondage a été réalisé le 18 février 2016 auprès de 505 personnes.

Un plan d'action selon lequel la Turquie doit contribuer à réduire l'afflux des migrants dans l'Union européenne a été adopté lors du sommet UE-Turquie en novembre 2015. Ankara devrait assurer aux réfugiés des conditions plus confortables d'accueil sur son territoire en échange de trois milliards d'euros, une intensification des négociations sur l'adhésion à l'UE et la libéralisation du régime des visas.

Selon Frontex, l'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l'UE, 1,8 million de migrants sont arrivés dans l'UE en 2015. La Commission européenne a déclaré que l'actuelle crise migratoire était la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La belle histoire d’un chat de migrants irakiens
Crise migratoire: Tusk annonce une rencontre spéciale UE-Turquie
Allemagne: le changement de la politique migratoire deviendra-t-il réalité?
L'UE au bord de l'explosion
Tags:
crise migratoire, migrants, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook