Ecoutez Radio Sputnik
    Macbook

    Un maire allemand pris en flagrant délit de visite de sites X

    © Flickr/ Chris Lim
    International
    URL courte
    1411
    S'abonner

    Une capture d'écran malheureuse est capable de provoquer un drame.

    Thomas Köppl, maire de Quickborn, une petite ville allemande située près de Hambourg, a accidentellement révélé qu'il visitait des sites pornos en publiant des captures d'écran de la Constitution allemande sur Facebook, a rapporté le magazine Bild.

    ​Et pourtant il voulait bien faire… M.Köppl, 50 ans, marié et père de deux fils, participait à une discussion sérieuse au sujet du parti allemand anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (Alternative für Deutschland, AfD) sur la page Facebook de Quickborn. A l'appui de ses paroles, l'élu de la CDU (parti de droite dont fait partie Angela Merkel) a publié des extraits de la Constitution sans prendre soin de nettoyer la capture d'écran.

    Les internautes ont immédiatement remarqué les onglets ouverts sur le navigateur de M.Köppl. Outre une page de Wikipédia, on pouvait y voir des sites pornos comme German slut punished, Punishment porn ou BDSM ("Bondage, Discipline, Sadomasochisme").

    ​S'apercevant de son erreur, Thomas Köppl a supprimé sa publication, mais il était déjà trop tard.

    Un utilisateur de Facebook a tout de suite demandé où était passée cette curieuse publication aux onglets étranges…

    Le maire a plus tard écrit sur Facebook: "Combien de fois ai-je déjà dit qu'il ne fallait pas publier tout ce qu’on t’envoyait?". Mais a-t-il vraiment publié ce qu'on lui a envoyé? Le maire, qui est en vacances en Italie, s'est refusé à tout commentaire. Or la capture d'écran qu'il avait publiée a été faite sur un iPad enregistré dans un réseau de téléphonie mobile italienne.

    Le maire a finalement expliqué qu'il avait entendu un groupe de jeunes hommes qui parlaient de BDSM et avait voulu se renseigner sur le sujet… 

    Quoiqu’il en soit, cette situation rocambolesque a bien fait rire les internautes, qui se sont amusés à publier une série de photomontages.


    Lire aussi:

    Film porno sur écran géant en plein centre de Moscou: la mairie enquête
    Nicolas Maduro veut prendre d'assaut Facebook
    Facebook: cachez-moi cette sirène que je ne saurais voir!
    Tags:
    capture d'écran, porno, Internet, Facebook, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Thomas Köppl, Quickborn, Hambourg, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik