Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière

    Migrants: l'UE veut sécuriser ses frontières avec la Turquie

    © AFP 2019 Tobias Schwarz
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    9218
    S'abonner

    Le ministre allemand de l'Intérieur n'a pas exclu un renforcement des contrôles à la frontière entre l'Union européenne et la Turquie afin d'empêcher certains Etats de l'espace Schengen de résoudre leurs problèmes migratoires au détriment de la République fédérale.

    L'Union européenne se fixe comme priorité la protection de ses frontières extérieures avec la Turquie, a déclaré le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière dans une interview à la chaîne de télévision ARD.

    "Tous les pays sont d'accord sur le fait que la protection des frontières avec la Turquie constitue une priorité. Cela implique à la fois la participation de l'agence [pour la coopération aux frontières] Frontex et de l'Otan. Cela implique également la nécessité de refouler les réfugiés à la frontière et de les renvoyer en Turquie", a indiqué le ministre, ajoutant que les deux prochaines semaines devaient faire montre de l'efficacité de cette mesure.

    Thomas de Maizière a également fait savoir que Berlin n'était pas disposé à tolérer les tentatives de certains pays de "régler leurs problèmes en faisant supporter le fardeau à l'Allemagne".

    Des centaines de milliers de réfugiés arrivent en Europe en provenance de Turquie. La plupart d'entre eux choisissent de gagner la Grèce par la mer pour ensuite se diriger vers d'autres pays de l'UE. Un grand nombre de migrants veulent s'installer en Allemagne, pays économiquement le plus prospère de l'Europe. Pour y parvenir, ils transitent librement par d'autres Etats de l'espace Schengen qui ne font pas le moindre effort pour les retenir.

    Selon le ministère allemand de l'Intérieur, la République fédérale a accueilli en 2015 près de 1,1 million de réfugiés provenant de régions secouées par des crises. Selon l'agence Frontex, 1,8 million de migrants sont arrivés dans l'UE en 2015. D'après la Commission européenne, il s'agit de la crise migratoire la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    L'UE fermera ses frontières aux réfugiés. Un défi pour les non membres?
    Merkel impute à la Russie l'augmentation du flux de réfugiés syriens
    35.000 réfugiés syriens bloqués à la frontière turque
    Tags:
    Espace Schengen, frontière, migrants, Union européenne (UE), Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), Thomas de Maizière, Europe, Grèce, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik