Ecoutez Radio Sputnik
    Dans un désert

    L'Arabie saoudite court le risque d'une catastrophe écologique

    Ales Nowak
    International
    URL courte
    29515
    S'abonner

    Le gaspillage des ressources pratiqué par les autorités du pays a provoqué un épuisement rapide des réserves d'eaux souterraines.

    Les autorités saoudiennes, prodigues en matière de consommation d’eau, risquent de plonger le pays dans une catastrophe écologique sans précédent: au cours des 30 prochaines années, le royaume pourrait être confronté à une pénurie de ses réserves d'eaux souterraines.

    Les réserves de l'Arabie saoudite sont épuisées, constate Business Insider. Selon les experts cités par ce magazine en ligne, si le gouvernement du pays ne prend pas les mesures nécessaires, le pays sera confronté à une crise écologique suivie d'une crise sociale.

    "L'Arabie saoudite risque de subir une catastrophe si les pratiques agricoles ne changent pas. Il est impératif de préserver les eaux souterraines", a déclaré l'ancien vice-ministre saoudien de l'Agriculture Ali al-Takhees. Il est persuadé que la politique actuelle des autorités finira par provoquer une forte sécheresse dans tout le pays.

    Le magazine souligne que les Saoudiens consomment beaucoup plus d'eau que les Européens. Selon la chaîne de télévision qatarie Al Araby, un habitant du royaume boit en moyenne deux fois plus d'eau par jour qu'un habitant de l'UE. Il en est de même des normes de consommation d'eau en Arabie saoudite qui sont plus libérales que celles des pays européens.

    Le quotidien britannique The Independent constate à cette occasion que les "réserves d'eau dans les régions centrales de l'Arabie saoudite se sont transformées en sablonnières".

    Lire aussi:

    Sécheresse en Namibie: Moscou achemine une aide humanitaire (MSU)
    Une partie de l'Angleterre touchée par la sécheresse
    Incendies et sécheresse, pires épreuves pour la Russie en 2010 (Poutine)
    Tags:
    sécheresse, eau, pénuries, Union européenne (UE), Europe, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik