International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
11483
S'abonner

Les groupes terroristes, pareils à l'Etat islamique (EI, Daech), ont pris des formes et des fonctions telles que les Etats-Unis ne sont tout simplement pas en mesure de répliquer de façon adéquate, estime un ex-commandant des forces américaines au Proche-Orient.

Les Etats-Unis "perdent du terrain" dans la lutte contre l'extrémisme islamique, a déclaré le général quatre étoiles à la retraite John Abizaid, ancien commandant des forces américaines au Proche-Orient, dans une interview à The Hill

"Malheureusement, au fil des années, nous avons perdu du terrain. La portée idéologique du mouvement, l'extension géographique de l'extrémisme islamique, la quantité d'attaques terroristes perpétrées, le nombre de personnes lui prêtant allégeance et les territoires sous son contrôle ont beaucoup augmenté", a constaté M.Abizaid. 

L'intervention US engendre guerres et terrorisme
© Photo / US Marine Corps / Sgt. Emmanuel Ramos

Et d'ajouter que des groupes terroristes, tels que l'Etat islamique (EI, Daech), avaient revêtu des formes et avaient pris des fonctions qui se distinguaient de tout ce que les Etats-Unis avaient connu par le passé. 

"C'est pourquoi la position de Washington face à la montée vertigineuse du terrorisme international s’est beaucoup affaiblie par rapport à celle qu’il occupait au lendemain des attentats de septembre 2001 à New York", a conclu l'expert.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Lutte contre Daech: les Etats-Unis retirent leurs bombardiers supersoniques
"Pour éradiquer Daech, à elle seule la victoire militaire est insuffisante"
Les USA peuvent aider les Kurdes par les airs dans la lutte contre Daech
Tags:
lutte antiterroriste, terrorisme, Etat islamique, John Abizaid, New York, Proche-Orient, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook