Ecoutez Radio Sputnik
    La place de l'Indépendance, Kiev. Photo d'archives.

    Ukraine: la prochaine révolution sera bien plus cruelle que l'EuroMaïdan

    © Sputnik . Andrey Stenin
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    56796
    S'abonner

    L'histoire ukrainienne plonge dans un cercle vicieux, poussant à chaque fois la population du pays dans une déception de plus en plus profonde. Tôt ou tard, un soulèvement sanglant s'en suivra, écrit la presse britannique.

    La farce absurde qui a eu lieu dans le parlement ukrainien a prouvé que toutes les épreuves et pertes que le peuple ukrainien avait endossées au cours de ces dernières années étaient vaines, écrit le journal britannique Financial Times.

    L'échec de la coalition au pouvoir en Ukraine s'inscrit parfaitement dans le spectacle orchestré la semaine dernière par le président Piotr Porochenko. Le parti Samopomitch, fraction de la coalition au pouvoir orientée sur les réformes, a quitté le gouvernement deux ans après les événements sanglants de la place Maïdan à Kiev.

    L'histoire ukrainienne a effectué un cercle complet. Les gens se sont retrouvés dans l'Ukraine des années 2006-2007, où les hommes politiques pro-occidentaux sont pris de querelles intestines, les oligarques se fixent un butin, Ioulia Timochenko n'attend qu'occuper la place vacante, tandis que la contrerévolution exige la tenue d'un nouveau scrutin, écrit l'auteur de l'article.

    Le scénario s'est réédité, partant d'une tragédie humaine et aboutissant à une farce politique. En dépit de deux révolutions populaires et de plus d'une centaine de manifestants tués, l'Ukraine reste entre les mains de cleptocrates et d'oligarques qui s'opposent à tout changement au sein du système, s'enrichissent à l'aide de transactions non-transparentes et des appels d'offres d'Etat, est-il indiqué.

    En tombant à nouveau dans le cercle vicieux "révolution — déception — stagnation", l'Ukraine se montre en tant que pays dont la population a une tendance aux soulèvements permanents et dont le système a une immunité solide face aux révolutions. Le danger réside dans le fait que chaque nouveau renversement est de plus en plus violent. Compte tenu du nombre non négligeable d'ex-militaires et la présence d'armes bon marché sur le marché noir, la prochaine "spirale" risque de devenir encore plus cruelle que l'EuroMaïdan, conclut l'édition.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Saakachvili: Premier ministre de l’Ukraine? Pas assez pour moi!
    Ukraine: le changement, ce n’est pas maintenant
    Ukraine: le parlement voulait destituer le premier ministre
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Tags:
    parlement, crise en Ukraine, révolutions de couleur, oligarques, Maïdan, EuroMaïdan, Samopomochtch (Autonomie), Rada suprême, Ioulia Tymochenko, Petro Porochenko, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik