International
URL courte
4374
S'abonner

L'opération de sauvetage d'une Suédoise de 16 ans, qui serait arrivée en Syrie l'année dernière et aurait traversé la frontière avec l'Irak, a eu lieu dans les environs de Mossoul (nord de l'Irak).

Un camp de Daech
© AP Photo / AP Photo via militant website, File
Les forces spéciales du Kurdistan irakien ont sauvé une jeune fille suédoise de 16 ans de la captivité du groupe terroriste Etat islamique en Irak, rapporte mardi l'agence Reuters faisant référence au Conseil de sécurité de la Région fédérale autonome.

Selon l'agence, l'opération de sauvetage de l'adolescente a eu lieu dans les environs de la ville de Mossoul.

La Suédoise serait arrivée en Syrie l'année dernière et aurait traversé la frontière avec l'Irak.

La ville de Mossoul, deuxième plus grande ville irakienne, reste l'un des principaux fiefs des terroristes de Daech en Irak. La ville, située dans le nord du pays, est occupée par le groupe terroriste EI depuis juin 2014. Actuellement, la libération de Mossoul est l'objectif principal de l'opération, menée par l'armée irakienne et par les milices contre Daech, afin de reprendre le contrôle du pays.

En trois ans, les terroristes de Daech sont parvenus à s'emparer de territoires importants en Irak et en Syrie. En outre, ils tentent d'étendre leur influence dans des pays d'Afrique du nord, notamment en Libye. Selon certaines estimations, le territoire contrôlé par Daech représenterait une superficie d'environ 90.000 kilomètres carrés. Les informations concernant les effectifs de l'organisation terroriste varient entre 50.000 et 200.000 hommes.

Lire aussi:

L'Irak utilisera de nouvelles armes pour reprendre Mossoul à Daech
L'Irak rejette l'aide de la Turquie dans la libération de Mossoul
837 femmes exécutées par Daech à Mossoul irakien depuis 2014
L'armée irakienne découvre un charnier à Ramadi
Un charnier de victimes de Daech retrouvé à Ramadi
Tags:
libération, captives, Kurdes, Reuters, Etat islamique, Syrie, Suède, Mossoul, Irak, Kurdistan irakien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook