International
URL courte
24283
S'abonner

La Corée du Nord s'est déclarée prête à porter des frappes préventives sur le territoire de son voisin du Sud ainsi que des Etats-Unis.

Pyongyang menace de réaliser des frappes contre la Corée du Sud et les Etats-Unis si ces derniers procèdent à une tentative de déstabiliser le régime de Kim Jong-un.

"A partir de ce moment, si des unités spéciales de l'ennemi (…) procèdent à une moindre action, l'ensemble des moyens stratégiques et tactiques de nos forces armées réaliseront des frappes préventives en vue de les neutraliser", lit-on dans une déclaration diffusée mercredi par le Commandement suprême de l'armée du peuple de Corée du Nord.

Selon ce document, la première cible des attaques sera la résidence présidentielle sud-coréenne de Cheongwadae ("Maison Bleue") et les instances dirigeantes du pays.

"Les bases américaines dans la région Asie-Pacifique et la partie continentale des Etats-Unis seront la deuxième cible", indique la déclaration.

"La Corée du Nord dispose de moyens militaires puissants et ultramodernes jamais vus, capables de frapper toute zone aux Etats-Unis à tout moment", affirme le commandement nord-coréen.

Auparavant, les médias sud-coréens ont annoncé que les Etats-Unis avaient dépêché quatre chasseurs F-22 et un sous-marin nucléaire North Carolina au large de la Corée du Sud pour les manœuvres Key Resolve et Foal Eagle qui se dérouleront du 7 mars au 30 avril 2016.

Les exercices impliqueront jusqu'à 290.000 militaires sud-coréens ainsi que près de 15.000 militaires américains, selon les médias. Les manœuvres sont organisées dans le sillage du dernier essai nucléaire de la Corée du Nord et de son récent tir de missile balistique.

Lire aussi:

Pyongyang crée une unité militaire spéciale pour son missile intercontinental
Ban Ki-moon: l'essai nucléaire nord-coréen menace la stabilité
Le satellite nord-coréen, un prétexte pour renforcer le bouclier US
Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Tags:
armée, confrontation, frappe préventive, exercices militaires, North Carolina (SSN-777), F-22 Raptor, Foal Eagle, Key Resolve, Kim Jong-un, Asie-Pacifique, États-Unis, Péninsule de Corée, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook