Ecoutez Radio Sputnik
    Des migrants en Allemagne

    Le parlement allemand durcit sa législation migratoire

    © REUTERS/ Stefanie Loos
    International
    URL courte
    4776133

    Le Bundestag (parlement allemand) a approuvé un ensemble de lois visant à durcir la législation migratoire en Allemagne.

    Lors du vote, 429 parlementaires se sont prononcés en faveur et  147 députés se sont exprimés contre.

    La coalition gouvernementale allemande, qui comprend le Parti social-démocrate, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et l'Union chrétienne-sociale, avait déjà convenu des principales dispositions de l'ensemble de ces lois migratoires au début de novembre 2015.

    Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble
    © AP Photo/ Polfoto, Mie Brinkmann
    Les nouvelles normes prévoient, entre autres, que certains groupes de migrants, en particulier en provenance de pays que Berlin considère comme sûrs, seront hébergés dans des établissements particuliers où leurs demandes d'asiles seront examinées plus rapidement. Durant leur séjour sur le territoire de la République fédérale d'Allemagne, ils ne pourront pas choisir eux-mêmes leurs lieux de résidence.

    Les migrants qui bénéficient en Allemagne de la "protection subsidiaire", c'est-à-dire limitée, n’auront plus le droit, devront attendre deux ans avant de faire venir leur famille. La "protection subsidiaire" est accordée aux personnes qui ne sont pas couvertes par la Convention de Genève relative au statut de réfugiés et qui ne peuvent être renvoyées dans leurs pays s’ils y sont menacés de torture ou de peine de mort. D'ordinaire, ces personnes se voient accorder un permis de séjour en Allemagne pour une période d'un an, renouvelable.

    La loi prévoit également que si le réfugié arrivé en Allemagne complète avec succès un cours de formation professionnelle, il pourra par la suite y travailler pour un minimum deux ans. Les cours d'intégration seront pris en charge par l'Etat allemand, le migrant n'ayant pour sa part à payer que 10 euros par mois.

    Lire aussi:

    Allemagne: les réfugiés chrétiens persécutés par les musulmans
    Allemagne: le renseignement recherche des agents d'influence russes
    L’explosion du marché des armes non-létales en Allemagne
    Tags:
    loi, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, législation migratoire, Parti social-démocrate allemand (SPD), Bundestag, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik